Etats-Unis : Deux journalistes abattus froidement pendant un direct en Virginie. Le tueur est décédé

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE août 26, 2015 21:45

Etats-Unis : Deux journalistes abattus froidement pendant un direct en Virginie. Le tueur est décédé

PUB

Un homme a froidement abattu mercredi en direct deux journalistes d’une chaîne de télévision locale américaine et a filmé lui-même la scène dont il a publié les vidéos sur son compte twitter .

Le tueur : Vester Lee Flanagan

Le tueur : Vester Lee Flanagan

Le tueur a succombé en début d’après-midi à une blessure par balle qu’il s’est lui-même infligée. Ancien collègue des journalistes, il a justifié son geste dans un long manifeste décousu envoyé à la chaîne ABC, disant avoir souffert de discriminations parce qu’il était Noir et homosexuel.

Sur les images filmées en direct par le caméraman de WDBJ7-TV avant d’être tué, on entend d’abord des coups de feu, la caméra tombe ensuite au sol et filme les jambes du tireur qui abat hors champ la journaliste dont on entend seulement les cris.

Sur le plateau, la présentatrice de l’émission réagit avec stupeur face aux images et semble profondément choqué de ce qu’elle vient de voir en même temps que des millions de téléspectateurs.

L’auteur de la fusillade c’est Vester Lee Flanagan expliquant, juste après son geste fou, sur son compte Twitter répondre oeil pour oeil au racisme qu’il a subi tout au long de son parcours universitaire mais aussi professionnel. “Ce qui m’a fait craquer c’est la tuerie dans l’église”, a écrit celui qui travaillait comme journaliste sous le nom de Bryce Williams, en référence à la fusillade survenue en juin dans une église de la communauté noire de Charleston (Caroline du Sud). Neuf paroissiens noirs avaient alors été abattus par Dylann Roof, un partisan de la suprématie blanche.

Les journalistes Alison Parker et Adam Ward ont été tués le 26 août en plein direct, en Virginie. - WDBJ7

Les journalistes Alison Parker et Adam Ward ont été tués le 26 août en plein direct, en Virginie. – WDBJ7

Peu après avoir tué ses anciens collègues lors d’une scène qu’il a lui-même filmée et dont il a posté les vidéos sur les réseaux sociaux, @bryce_williams7 a encore, dans une série de tweets, expliqué son geste par le fait qu'”Alison a fait des commentaires racistes” et s’est indigné du fait qu’elle ait été “embauchée malgré ça”.

Né en 1973 et diplômé de l’Université d’état de San Francisco en 1995 après avoir grandi à Oakland, en Californie, il dit avoir pendant toute sa carrière avoir souffert de sa condition d’homme noir et homosexuel. L’auteur du manifeste explique par exemple avoir “souffert de discrimination, de harcèlement sexuel et de bizutage au travail”.

Selon les documents juridiques, en 2000, Vester Lee Flanigan a intenté une action devant la Cour fédérale contre la chaîne WTWC établie en Floride sous prétexte que l’un des producteurs l’avait traité de ”singe” en 1999.

Vester Lee Flanagan avait également accusé un superviseur blanc de la chaîne, dont l’identité n’est pas révélée, d’avoir dit que les personnes de couleur noire sont ”paresseuses”.

Le président de la chaine a décrit Vester Lee Flanigan comme ”un homme malheureux” avec qui il était difficile de travailler, M. Marks a précisé que sa chaîne l’avait licencié il y a environ deux ans et qu’il avait été nécessaire de faire appel à la police pour lui faire quitter le bâtiment.

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE août 26, 2015 21:45
Écrire un commentaire

3 Commentaires

  1. Philippe Fages sur Facebook août 26, 22:30

    Il n’y pas de commentaire c’est effroyable !!!

  2. Philippe Fages sur Facebook août 26, 22:33

    Et des pensées pour les familles !!

  3. Sxminfo SaintMartin sur Facebook août 27, 07:44

    clair.. affreux… monde de fous…

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Les dernières infos

Suite...