Collectivité de Saint-Martin – Avis de condoléance suite au décès de Monsieur Pierre François Isaac

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin juillet 2, 2015 20:00

Collectivité de Saint-Martin – Avis de condoléance suite au décès de Monsieur Pierre François Isaac

C’est avec une vive émotion que j’ai appris, mardi 30 juin, le décès de notre agent de la Collectivité, monsieur Pierre François Isaac, qui travaillait au pôle Solidarité & Familles. Perdre un collègue, c’est toujours une épreuve pour l’ensemble de notre institution.

Monsieur Pierre François Isaac

Monsieur Pierre François Isaac

Pierre François Isaac était très apprécié à Saint-Martin pour sa grande gentillesse et pour son implication sans faille au sein de la communauté, notamment chez les Scouts où il a donné de son temps et de son investissement personnel pour accompagner notre jeunesse.

Son parcours au sein de la Commune, puis de la Collectivité, a été particulièrement dense. Il est entré dans le service public en 1978 en tant que policier municipal de la commune de Saint-Martin. Il a d’ailleurs été l’un des trois premiers policiers municipaux et a gravi les échelons jusqu’à devenir le chef de la police. Après une brève affectation au Port/Gare maritime de Marigot, entre 2009 et 2010, Pierre François Isaac avait finalement rejoint le pôle Solidarité & Familles en septembre 2010, où il exerçait encore en qualité de coursier.

En ces moments difficiles, je tiens à adresser mes sincères condoléances à la famille et aux proches de Pierre François Isaac. Des condoléances auxquelles j’associe mes quatre vice-présidents et l’ensemble du Conseil territorial de Saint-Martin, ainsi que les employés de la Collectivité, qui sont eux aussi touchés par ce deuil.

Je transmets à chacun d’entre vous l’expression de ma plus profonde sympathie.

La Présidente Aline Hanson.

Commenter avec votre compte Facebook

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin juillet 2, 2015 20:00
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*