La Grèce sauvée par les citoyens européens ? Thom Feeney dit que c’est possible

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 30 Juin 2015 20:53

La Grèce sauvée par les citoyens européens ? Thom Feeney dit que c’est possible

La Grèce sauvée par les citoyens européens ? Probablement pas mais il faut souligner ce genre d’action histoire de se faire du bien, ou pas !

C’est l’histoire d’un jeune Londonien qui vient de lancer une campagne de financement participatif pour rassembler les 1,6 milliard d’euros qui permettraient à Athènes de régler le FMI et qui a déjà recueilli plus de 479.830 euros en moins de deux jours.

Thom Feeney, un Londonien de 29 ans qui travaille dans une boutique de chaussures à Covent Garden, encourage chaque Européen à donner l’équivalent du ” prix d’une salade feta-olives “. ” 1,6 milliard d’euros, c’est ce dont les Grecs ont besoin. Cela semble beaucoup mais c’est seulement 3 euros par Européen, soit le montant d’une demi-pinte de bière à Londres ou celui d’une salade feta-olives “, souligne-t-il sur le portail spécialisé d’Indiegogo.

A la date de mardi en fin d’après-midi (heure Antilles Françaises), plus de 30.100 personnes avaient répondu à son appel, rassemblant plus de 479.830 euros. Une somme importante mais bien loin des 1,6 milliard d’euros nécessaire à la Grèce depuis ce soir pour permettre au pays d’honorer son premier versement au FMI.

conytibuerEn imaginant que Thom réussisse son pari, il faut savoir que la Grèce doit au total virer 5,4 milliards d’euros dans les caisses du Fonds cette année sur une dette totale de quelque 21 milliards d’euros. Le prochain paiement de 284 millions d’euros est dû pour le 1er août. il faudra de bonnes volontés pour enrayer cette dette colossale.

Thom Finney dit qu’il était ” fatigué de voir la crise grecque perdurer, les politiciens tergiverser tandis que les vrais gens sont affectés par la situation “. Il insiste sur le fait qu’on peut aussi les aider en achetant leurs produits et en allant en vacances chez eux.

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 30 Juin 2015 20:53