Conseil Territorial du 25 juin 2015 – Position du groupe UD sur “le Bilan de la concertation et arrêt du projet de P.L.U.”

Union pour la Démocratie
Par Union pour la Démocratie juin 25, 2015 12:32

Conseil Territorial du 25 juin 2015 – Position du groupe UD sur “le Bilan de la concertation et arrêt du projet de P.L.U.”

Bilan de la concertation et arrêt du PLU


Allocution solennelle 

Madame la Présidente,

Mes chers collègues,

La décision que nous devons prendre aujourd’hui est d’une importance capitale. Elle engage l’avenir de notre île et celui de nos enfants.

La mutation de notre POS en PLU est un chantier de longue date à Saint-Martin. Dès 2007, l’ancienne majorité avait effectivement initié ce travail, la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) s’appliquant alors sur notre territoire et nous obligeant à abandonner notre POS au profit d’un PLU. C’est pour cette unique raison, que nous avions alors prescrit cette révision.

Aujourd’hui, compte tenu de l’évolution de notre statut, vous n’aviez aucune obligation de continuer l’élaboration de ce document d’urbanisme. Effectivement depuis 2012 la Collectivité a récupéré la compétence urbanisme.

Et ce ne sont pas, Madame la Présidente, les raisons que vous invoquez dans la presse qui nous éclairent et nous rassurent sur vos motivations.

En effet, dans votre communiqué en date du 14 avril 2015, pour expliquer la poursuite des travaux d’élaboration du PLU vous affirmez, je vous cite, que: « Notre mandature n’a fait que mener à son terme un processus engagé cinq ans auparavant par ses prédécesseurs, qui avaient déjà attribué un marché de 268 700 € à C2R ». 

A la lecture de ce communiqué, nous sommes en droit de nous poser des questions quant au sérieux de vos motivations pour la conduite de ce dossier.

La révision d’un PLU doit résulter d’une volonté politique de transcrire dans un nouveau document un projet de territoire et non de l’obligation de continuer le travail entrepris par le précédent exécutif pour des raisons financières. En outre, l’addition s’est encore un peu plus allongée depuis, pas des avenants. L’argument financier n’est donc pas recevable.

Par votre réponse, Madame la Présidente, et au-delà de vous, l’ensemble de la majorité et de toux ceux qui y contribuent de près ou de loin :  vous nous prouvez que vous n’avez aucun projet pour Saint-Martin, alors qu’un PLU est un document de programmation, un document stratégique. Vous confessez avoir subi ce lourd travail, uniquement pour continuer les engagements, encore une fois contraints, de vos prédécesseurs. Cet aveu de faiblesse, mes chers collègues, est inquiétant, Madame la Présidente. Je croyais sincèrement que le changement était votre devise …

Sur le fond à présent.

Selon les documents que vous nous avez transmis et suite aux réunions de concertation organisées ces derniers mois, je tiens à vous faire part de ma très grande inquiétude que je partage, croyez-moi, avec un grand nombre de Saint-Martinois.

Le Projet d’aménagement et de développement durable prévoit une augmentation importante de la population qui passerait de 37 000 habitants à 50 000 d’ici 2025-2030.

Bien que l’accent soit mis sur un développement par densification et non par étalement urbain, la collectivité a-t-elle les moyens d’accueillir dans de bonnes conditions 15 000 habitants supplémentaires en 10 ou 15 ans ?

La réponse est claire : non. Nous n‘avons pas les moyens d’assumer une telle explosion démographique. Aujourd’hui déjà, nous ne parvenons pas à garantir à nos administrés un emploi, un service public de qualité et des infrastructures suffisantes. Alors que l’Etat se désengage chaque jour un peu plus de nos collectivités, Madame la Présidente, il est irraisonnable d’ouvrir les bras à 1000 habitants supplémentaire par an. Cette poussée démographique n’est pas dans l’intérêt des Saint-Martinois.

Cette absence de vision stratégique de notre territoire se vérifie également sur la prise en compte de la question du développement économique de Saint-Martin.

J’ai lu dans un compte-rendu de la réunion de concertation du 3 mars dernier que suite à la question du Président de la CCISM, qui s’interrogeait sur la pertinence du PLU en matière de développement économique, il lui avait été répondu, entre autre, que l’augmentation de la population d’ici 2030 était un facteur positif pour notre économie. Non, ce n’est pas l’augmentation de la population qui apportera des richesses supplémentaires à notre collectivité. 

Bien au contraire, nous devons accompagner notre évolution démographique par la création de nouvelles zones économiques afin de maintenir un taux d’emploi par habitant suffisamment équilibré. Et c’est justement sur ce point que vous échouez encore une fois.  

Vous voulez faire de la partie française de l’ile une zone rurale, en étendant encore un peu plus les espaces naturels et en donnant une place prépondérante à l’agriculture alors que ce secteur ne représente plus que  0,5% des emplois.

A l’inverse, les zones destinées au secteur du tourisme ne sont pas suffisantes alors que ce secteur représente 90% de l’économie de Saint-Martin. Ce n’est donc pas une augmentation de la population qui apportera des richesses supplémentaires mais bien l’augmentation du flux touristiques !

Ne vous méprenez pas, je suis un fervent défenseur des paysages et richesses naturelles de notre île. Toutefois, cette place importante laissée aux espaces naturels se fait au détriment du tourisme, posant ainsi la question du projet économique de la majorité actuelle pour Saint-Martin.

Madame la Présidente, mes chers collègues : RENDONS-NOUS A L’EVIDENCE ! 

Dans un contexte budgétaire contraint, vous préparez l’explosion démographique de Saint-Martin alors que nous ne parvenons pas à répondre aux attentes de nos concitoyens. 

Dans un contexte économique alarmant, alors que le taux de chômage atteint des sommets, vous sacrifiez le tourisme, notre premier secteur d’activité, secteur d’avenir, au profit d’un conservatisme stérile. 

Mesdames et Messieurs les élus, 

Ne rêvez pas votre territoire. 

Ne faites pas de notre île une utopie. 

Donnez à Saint-Martin les chances de réussir.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Union pour la Démocratie
Par Union pour la Démocratie juin 25, 2015 12:32
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*