Yémen – Des secours d’urgence indispensables arrivent par bateau

Autre
Par Autre juin 24, 2015 13:02

Yémen – Des secours d’urgence indispensables arrivent par bateau

Sanaa (CICR) – Un navire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) transportant mille tonnes de vivres et trois gros générateurs vient de s’amarrer au port de Hodeidah, au Yémen. Le Stella di Mare avait quitté la nouvelle base logistique de l’institution à Salalah (Oman) le 17 juin.

« L’arrivée de cette aide d’urgence est providentielle, car la population du Yémen tout entière subit les effets du blocus économique », explique Antoine Grand, chef de la délégation du CICR au Yémen. « La nourriture et les générateurs amélioreront la situation de dizaines de milliers de personnes directement touchées par le conflit armé. »

Le Stella di Mare a appareillé quelques jours seulement après la mise en service de la base logistique du CICR à Salalah. Créée dans le but d’accélérer les opérations de l’institution au Yémen, la base sert de point de transit pour les secours humanitaires expédiés par le CICR et diverses Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Les colis alimentaires contiennent du sucre, du riz, des lentilles, de l’huile de palme et du thé en quantité suffisante pour couvrir les besoins de 140 000 personnes pendant 30 à 40 jours. Ils seront distribués à Aden et dans d’autres localités aussitôt que les parties au conflit auront donné au CICR les garanties nécessaires pour assurer une distribution impartiale et sans risque. Quant aux générateurs, ils permettront aux services des eaux d’Aden de continuer à approvisionner les habitants en eau potable, alors que le système d’assainissement se détériore rapidement dans toute la ville.

Un convoi devant transporter des vivres de Sanaa à Aden est en cours de préparation et il est prévu qu’un deuxième navire relie Oman au Yémen dans trois semaines, pour autant que les conditions de sécurité le permettent.

« Acheminer l’aide dans le pays est une chose, pouvoir la distribuer de manière impartiale en est une autre », déclare M. Grand. « Nous avons maintenant besoin de la coopération de toutes les parties pour distribuer sans tarder les articles de secours en provenance d’Oman, notamment dans les zones où les civils en ont le plus besoin. »

Commenter avec votre compte Facebook
Autre
Par Autre juin 24, 2015 13:02

Les dernières infos

Suite...