“Un village de pêcheur du Néo indien à Grand-Case”, une conférence et une exposition proposées par les Archives territoriales de Saint-Martin

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin 17 Juin 2015 16:43

“Un village de pêcheur du Néo indien à Grand-Case”, une conférence et une exposition proposées par les Archives territoriales de Saint-Martin

Les Archives territoriales de Saint-Martin accueillent une conférence et une exposition-dossier “Un village de pêcheur du Néo indien à Grand-Case”, avec la présentation des résultats des dernières fouilles de Grand-Case le vendredi 19 juin à 18 heures à l’occasion de la 6e édition des Journées nationales de l’archéologie.

170615-INRAPClara Samuelian et Nathalie Sellier-Segard, responsables d’opération à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), présenteront aux Archives territoriales de Saint-Martin une conférence et une visite commentée de l’exposition-dossier (bilingue, français/anglais) sur les résultats des dernières fouilles de 2014 à Grand-Case.

Cette conférence et cette exposition sont organisées dans le cadre des Journées nationales de l’archéologie (19, 20 et 21 juin) auxquelles se sont associées les Archives territoriales de Saint-Martin (Collectivité de Saint-Martin) en accueillant pour la première fois des activités dans le cadre de cette manifestation nationale (577 évènements à travers la France métropolitaine et les territoires d’Outre-Mer).

En 2014, l’INRAP a réalisé deux fouilles archéologiques sur le site d’habitat précolombien de Grand Case Nord. Ce site est localisé au nord-ouest de l’île de Saint Martin, à l’extrémité orientale du bourg actuel et en contrebas du morne First Stick Hill. Il s’étend sur un cordon sableux entre le littoral et la lagune. Les premiers résultats présentent des niveaux et des structures anthropiques liés à un habitat amérindien. La grande quantité de matériel archéologique récolté lors de la fouille indique d’anciens dépotoirs. Ces zones de rejets sont généralement situées en retrait des maisons. Des trous de poteaux attestent d’ailleurs la présence de ce type d’habitat en carbet. La découverte d’une sépulture témoigne des gestes rituels et indique que les amérindiens enterraient leurs morts dans l’enceinte du village. Les travaux archéologiques ont également permis la reconnaissance de structures fossoyées servant à la production de chaux. Ces vestiges attribués à la période coloniale montrent que le site  a été occupé par l’homme depuis la période amérindienne jusqu’à aujourd’hui.


Les Journées nationales de l’archéologie 

Un site internet est dédié à la présentation de ces manifestations : http://journees-archeologie.fr/c-2015/accueil

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin 17 Juin 2015 16:43