Saint-Barthélemy : Un sympathisant de ” Hollande Dégage ” se fait éconduire par les services de sécurité

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE mai 10, 2015 18:55

Saint-Barthélemy : Un sympathisant de ” Hollande Dégage ” se fait éconduire par les services de sécurité

Un sympathisant du collectif Hollande Dégage habitant l’île de Saint-Barthélemy aurait eu quelques ennuis avec les services d’ordre de l’Élysée et les services de police lors de la visite officielle du 8 Mai du Président François Hollande dans la petite collectivité d’outre-mer.

Sur la page Facebook du collectif, l’homme raconte son histoire sans détour. Il aurait été éconduit par le service d’ordre et la police lors de la visite du chef de l’état sur l’île de Saint-Barth. Étant directement concerné ici à Saint-Martin par la visite éclair du chef de l’état, il nous semblait logique de partager avec nos lecteurs cet incident qui est resté globalement inaperçu localement.

Le collectif “Hollande Dégage”, c’est un site Internet, une page Facebook, bénéficiant de plus de 524 000 “likes”, et un compte Twitter. Sur son site Internet, le collectif a mis également en ligne une pétition demandant la démission de François Hollande que l’on peut trouver ici : hollande-degage.fr/petition.

Voici le récit du sympatisant, en l’état, sans modification ni ajout :

“J’ai mis mon drap sur mon mur pile sur la route principale. Du coup, les gendarmes de St Barth, qui connaissent mon appart, m’ont cherché partout pour que je l’enlève.
Quand ils m’ont vu à la mairie ils sont venus à 6 pour me dire de rentrer chez moi le retirer… j’ai refusé et ils sont repartis voir des gros bras en civil (protection rapprochée Elysée)…
Donc, 4 RG m’entourent et me collent au mur. L’un me prend les banderoles et arrache le tee-shirt et les 3 autres me fouillent…. un autre arrête mon pote qui prend des photos…
Je leur ai dit: ” liberté d’expression, art 432-4cp vous pouvez être poursuivi je veux vos matricules “. Le chef du groupe m’a dit ” on nous répète tout le temps liberté d’expression, mais ça et 432-4cp n’existent pas aujourd’hui et surtout pas pour vous… ” J’ai donc commencé à crier ” police politique dictature socialiste, on m’agresse français réveillez-vous ”…

Les RG m’ont dit : mais on pense comme vous monsieur…

J’ai été obligé d’appeler un avocat qui était là en cinq minutes. Ensuite, j’ai voulu aller voir le discours ils m’ont suivi partout à deux mètres de moi….et moi je continuais à crier… J’avais caché sur moi des impressions avec ‘Hollande dégage’…. ils m’ont attrapé par le bras et … rebelote. Soit 1h30 la première fois et 1h la seconde fois…

Convocation lundi au commissariat…”

François Hollande est arrivé le vendredi 8 Mai à Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Accompagné de la garde des Sceaux Christiane Taubira, de la ministre de l’Écologie Ségolène Royal et de la ministre de l’Outre-Mer George Pau-Langevin, il c’est rendu en Martinique le 9 Mai et en Guadeloupe le 10 Mai pour participer à deux grands rendez-vous sur le climat et la mémoire de l’esclavage.

Dans la foulée de cette séquence franco-antillaise, le président de la République s’envolera pour une visite historique, à Cuba puis Haïti, les 11 et 12 Mai.

Commenter avec votre compte Facebook
F. LETUVEE
Par F. LETUVEE mai 10, 2015 18:55

Les dernières infos

Suite...