Visite du Président Hollande à Saint-Barthélemy : modification de la circulation

Collectivité d'outremer de Saint Barthélemy
Par Collectivité d'outremer de Saint Barthélemy mai 5, 2015 12:48

Visite du Président Hollande à Saint-Barthélemy : modification de la circulation

En substance :


 

(…) ARRÊTE :

ARTICLE 1 : Le vendredi 8 mai 2015 à partir 00h00 jusqu’à 18h30, le stationnement de tous les véhicules sera interdit à l’aéroport de Saint-Jean :

  • Sur les 10 emplacements situés à droite en entrant,
  • Sur toute la partie gauche de la voie de desserte de l’aérogare depuis l’entrée jusqu’aux emplacements réservées de la société Sibarth inclus.

ARTICLE 2 : Le vendredi 8 mai 2015 à partir 14h30 jusqu’à 18h30, l’entrée des véhicules par la voie de desserte de  l’aérogare sera interdite. La circulation des véhicules, avec arrêt autorisé mais sans stationnement sera rétablie sur la voie de desserte de l’aérogare de 16h15 à 18h00.

ARTICLE 3 : A partir du jeudi 7 mai 2015 à 18h00 jusqu’au vendredi 8 mai à 18h30, le parking payant de l’aéroport sera mis gratuitement à la disposition des usagers.

ARTICLE 4 : Une signalisation règlementaire traduisant cette mesure temporaire sera mise en place par les Services Techniques Territoriaux.

ARTICLE 5 : Les infractions au présent arrêté seront constatées, poursuivies et réprimées conformément aux lois en vigueur. (…)


(…) ARRÊTE :

ARTICLE 1 : Le vendredi 8 mai 2015 à partir 00h00 jusqu’à 18h30, le stationnement de tous les véhicules sera interdit :

  • Dans le parking de l’hôtel de la Collectivité, à l’exception des véhicules de la collectivité,
  • Dans la rue de Piteå,
  • Dans la portion de la rue de la Presqu’île, allant de « Segeco » au « Wall House ».

ARTICLE 2 : Le vendredi 8 mai 2015 à partir 14h30 jusqu’à 18h30, la circulation de tous les véhicules sera interdite :

  • Dans le parking de l’hôtel de la Collectivité,
  • Dans la rue de Piteå,
  • Dans la portion de la rue de la Presqu’île, allant de « Segeco » au « Wall House »,
  • Dans les portions des rues de la Guadeloupe et Lafayette situées entre la rue du Bord de mer et la rue du roi Oscar II.

ARTICLE 3 : Les véhicules des riverains et ceux munis d’une autorisation, pourront circuler mais ne pourront se stationner, dans la rue Piteå et la portion de la rue de la Presqu’île durant l’intervalle horaire défini à l’article 2.

ARTICLE 4 : Les automobilistes et autres usagers de la route, devront respecter les règles de circulation, de stationnement et de sécurité édictées  par les agents des forces de l’ordre présent dans les rues de Gustavia.

ARTICLE 5 : Une signalisation règlementaire traduisant cette mesure temporaire sera mise en place par les Services Techniques Territoriaux.

ARTICLE 6 : Les infractions au présent arrêté seront constatées, poursuivies et réprimées conformément aux lois en vigueur. (…)



Commenter l'article avec votre compte Facebook

Collectivité d'outremer de Saint Barthélemy
Par Collectivité d'outremer de Saint Barthélemy mai 5, 2015 12:48
Écrire un commentaire

9 Commentaires

  1. Catherine Bordier mai 5, 18:57

    Dingue !!!

  2. Olivier Broers mai 5, 19:39

    on ferme nos volets anti cyclonique……..en un seul passage il pourrait tout detruire

  3. Yves Piguet mai 6, 01:17

    Il nous emmerde déjà quand il est là bas
    Et il est pas encore arrivé qu’il continue a nous emmerder

  4. Nouky Piloute mai 6, 11:06

    De la connerie on doit arrêter de vivre pour ce mec et on va pas bosser aussi??? Laissez moi rire!

  5. Fabienne Verdiere mai 6, 13:52

    Oui peut être un jour de congé supplémentaires on sait jamais

  6. Élise mai 6, 22:31

    Bonsoir,

    Un Président de la République, à ce que je sache est la personnalité la plus importante de notre pays, la France.

    A ce seul et simple titre, nous lui devons, Tous ! Le respect.

    Mieux !
    Nos îles, dans ces circonstances, avec leur population respective, ont toujours su mettre en avant le sens de leur hospitalité, l’ACCUEIL, dû à la personne qui nous visite, au plus noble sens de son terme, et ce indépendamment des “bords” politiques, des différences sociales, des personnalités et des humeurs.

    Les dysonnances en une telle circonstance n’ont pas lieu d’être. L’événement est suffisemment rare pour ne pas être ombragé ( tous les 20 ou 30 ans).

    Les personnes qui seraient somme toute gênêes devraient savoir s’effacer en toute humilité.

    Le sens de l,hospitalité de nos îles êtant un élément intrinsèque à nos territoires îliens, il se doit lui aussi d’être respectê.

    Élise magras

  7. linaik mai 7, 11:48

    pouvez-vous justifier la presence du president de l’ assemblee nationale a ce voyage?

  8. Elise mai 8, 12:16

    un humble avis, le mien : lors de ces voyages politiques il y a des questions posées et sans doute des (semblant ?) de réponses apportées.

    Les décisions prises par le gouvernement sont soumises au Parlement pour analyse et décision… Est – ce logique qu’un Président de l’Assemblée Nationale puisse accompagner une délégation dans le caractériel de la visite est hautement politique ? Pour moi , c’est naturel!

  9. Roseline mai 9, 06:50

    Bonjour,

    Je suis toujours surprise des commentaires agressifs de ces nantis fraichement débarqués sur l’ile. Merci à Elise pour le rappel de notre savoir vivre. Je partage son point de vue. Il y a des visites moins honorables et qui ne suscitent pas autant d’insultes…

    Roseline Louis

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*