AFD – 1,5 milliard d’euros engagés dans les outre-mer et une hausse record des engagements auprès des acteurs publics

Autre
Par Autre avril 2, 2015 16:19

AFD – 1,5 milliard d’euros engagés dans les outre-mer et une hausse record des engagements auprès des acteurs publics

Jean-Marc Gravellini, directeur des Opérations et Fabrice Richy, directeur du département Outre-mer de l’Agence Française de Développement (AFD) ont présenté ce jour, le bilan 2014 de l’activité de l’Agence dans les territoires ultramarins.

AFD_OM_Infog_RepartitionEn 2014, l’activité s’est maintenue au niveau élevé de 1,5 milliard d’euros, représentant 19% de l’activité du groupe AFD. En cohérence avec la ligne directrice de sa stratégie pour 2014-2016, l’AFD a renforcé le financement de projets dans le secteur privé, les énergies renouvelables et l’aménagement urbain et enregistre une  hausse record de 43% des engagements auprès des acteurs publics par rapport à 2013.

La consolidation des liens avec les acteurs publics

En 2014, l’engagement auprès du secteur public a atteint 919 M€, soit 43% de plus qu’en 2013. Grâce au soutien financier de l’Etat, l’AFD a notamment mis à disposition des acteurs publics un montant record de prêts bonifiés (500 millions d’euros). Cette activité dynamique consolide la relation de confiance que l’AFD entretient avec la sphère publique : en 2014, ce sont plus de 75% des collectivités territoriales ultramarines qui disposent d’un encours auprès de l’AFD. Les communes sont des bénéficiaires privilégiés du soutien de l’AFD : en 2014, la moitié des décisions de financement de l’Agence à destination du secteur public a concerné des communes. Parallèlement, l’AFD conforte son appui aux acteurs qui engagent des projets structurants avec une présence accrue auprès des grandes collectivités – Régions, Départements – ou encore des intercommunalités.

AFD_OM_Infog_SecteursL’AFD est également restée mobilisée auprès du secteur privé, avec 629 millions d’euros de financements directs ou indirects, en prêts ou en garanties, de long ou de court-terme. Toute une gamme d’outils financiers a permis  le  renforcement des entreprises locales, essentielles au développement des Outre-mer. L’Agence a soutenu, pour un volume de 41 millions d’euros, les acteurs privés générant des co-bénéfices environnementaux et/ou de cohésion sociale : financement de diverses infrastructures d’énergies renouvelables, prêt en faveur d’une structure médico-sociale à destination de personnes âgées.

L’activité financière globale  a permis de financer des projets d’aménagement urbain et équipements pour 545 millions d’euros, de renforcement de la cohésion sociale (hôpitaux, écoles, etc.), pour un montant total de 159 millions d’euros. L’environnement, autre secteur d’intervention prioritaire de l’Agence, a bénéficié d’un soutien de 224 millions d’euros à travers des projets d’adduction en eau potable, d’assainissement, de collecte et de traitement des déchets.

Des outils financiers adaptés à la demande des acteurs

L’existence de tensions accrues en matière de financements de court-terme contrarie la conduite des investissements des acteurs publics locaux ultramarins. Pour contribuer à répondre à ces difficultés, l’AFD a fait évoluer en 2014 son offre de préfinancement des subventions publiques : désormais l’outil de préfinancement des subventions européennes est étendu aux subventions de l’Etat et élargi aux établissements publics locaux, nationaux, de santé, entreprises publiques locales et organismes consulaires.  Ainsi, en 2014, cette activité s’est élevée à 70,4 millions d’euros soit autant qu’au cours des dix dernières années.

AFD_OM_Infog_Outils_financiersL’activité Bpifrance Financement portée par l’AFD, pour sa première année d’existence dans les DOM, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Saint-Pierre et Miquelon, a pleinement rempli l’objectif qui lui avait été fixé. L’AFD diffuse tous les produits « d’intérêt économique général » de Bpifrance Financement et a enregistré un montant d’activité conséquent : 516 millions d’euros d’engagements.

La présence de l’AFD dans le capital de sept sociétés immobilières (SIDOM) lui permet d’agir sur la construction de logements sociaux et intermédiaires. Fin 2014, leur parc atteint plus de  77 000 logements, dont 3 400 neufs. L’AFD a également financé leurs projets à hauteur de 41,3 millions d’euros (le plan de développement de la SIG et l’acquisition de deux Établissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) par la SIMAR).

Jean-Marc Gravellini, directeur des Opérations de l’Agence Française de Développement : “L’Agence au fil des ans, devient  un partenaire solide des acteurs ultramarins et elle prend sa part dans le défi du financement  de la croissance, de la cohésion sociale et de la protection de l’environnement. Dans un contexte économique marqué par le ralentissement de l’offre de financement et par la contraction des budgets de la sphère publique, l’AFD a su apporter une réponse adaptée avec plus d’1,5 milliard d’euros engagés dans le financement d’actions dans les Outre-mer“.


Commenter avec votre compte Facebook
Autre
Par Autre avril 2, 2015 16:19

Les dernières infos

Suite...