Saint-Martin : Voeux du Président de la CCISM

CCI Saint-Martin
Par CCI Saint-Martin janvier 30, 2015 17:53

Saint-Martin : Voeux du Président de la CCISM


Jeudi 29 Janvier, à l’issue de la première conférence sur le financement des entreprises, le Président de la CCISM, Jean Arnell présentait ses voeux aux forces vives :

Monsieur le Préfet,

Monsieur le Sénateur

Monsieur le représentant au CESE national,

Madame le Vice-Président de la Collectivité de Saint-Martin,

Monsieur le Président du CESC de Saint-Martin,

Mesdames et Messieurs les Conseillers territoriaux

Mesdames et messieurs membres de la CCI de Saint-Martin,

Mesdames et messieurs chefs d’entreprises,

Chers invités,

Bonsoir,

Et, bienvenue en cette Maison des entreprises pour cette cérémonie de vœux au monde économique.

Le début d’une nouvelle année est l’occasion d’évaluer et de planifier les actions de l’AVENIR. Cet avenir, nous la voyons plus prospère pour la partie Française de Saint-Martin.

Ce matin, avec la Directrice de la BPI Antilles-Guyane, Madame PAPALIA, le Président de la FTPE Outre Mer, Mr NAGAM, les Vice-Présidents DORMOY et COCKS ainsi que la directrice de la CCI ; nous avons rendu visite à 5 chefs d’entreprises qui ont choisi d’investir plusieurs millions d’euros et de créer des nouveaux emplois à Saint-Martin.

N’est-ce pas un bon signe d’espoir dans l’Avenir ?

Ainsi, je souhaite avant toute chose rendre hommage à ces chefs d’entreprises qui œuvrent au quotidien pour la survie de leurs boîtes ;

A ceux qui choisissent d’investir sur la partie Française de Saint-Martin malgré les statistiques.

C’est aussi, l’occasion pour moi de saluer le travail du personnel de la CCISM qui accompagne les entrepreneurs dans leurs démarches et qui œuvrent pour le développement économique territorial :

  • Mme Maggy GUMBS, Directrice de la CCI
  • Myriam MERLOT, Chargé du Centre de Formalité des Entreprises
  • Séverine JUMINER, Agent du CFE
  • Luciana RASPAIL qui vous accueille et qui sera chargée du Guichet EXPORT
  • Julien BATAILLE, Chargé de mission
  • Julien GUMBS, Consultant en développement rural

Enfin, aux membres de la CCISM –

Merci pour votre engagement à mes côtés et votre travail au service de l’économie Saint-Martinoise.

Le contexte économique

La géographie et l’histoire ont donné à Saint-Martin d’importants facteurs de différenciation dans l’outre-mer Français. Nous sommes confrontés à une triple insularité inconfortable à la fois avec la Métropole, la Guadeloupe (centralisation des services administratifs et sièges régionaux) et la partie hollandaise.

Notre situation est organisée à la fois par un traité historique reconnaissant aux deux parties de l’île un principe de libre circulation des biens et des personnes et par le traité de SCHENGEN qui lui, est applicable uniquement sur la partie française. Ces deux traités s’appliquent mais s’opposent également.

Le système social (le coût du travail est deux fois inférieur en partie hollandaise), économique (les normes alimentaires et autres ne sont pas européennes) et monétaire (la réglementation impose des prix en euros dans une zone dollar) sont complètement différents entre les deux parties de l’île et concourent à une concurrence mettant en danger notre équilibre social.

Notre population de plus de 35.000 habitants a triplé en peu de temps et 40% de celle-ci a moins de 25 ans. Une inadaptation de cette population jeune au monde du travail entraîne un chômage important de plus de 26,5%. Alors que notre île est trilingue, l’éducation étant assurée exclusivement en français, notre jeunesse ne peut même pas s’expatrier sur les îles ou sur le continent voisin.

Structurellement, l’économie de notre île est dominée par trois secteurs : les services, le commerce et le BTP, mais ces secteurs sont étroitement liés à l’activité touristique.

Depuis près de 14 ans, Saint-Martin semble paralysée dans une crise sans précédent essentiellement due à l’accélération des disparités à notre désavantage entre les deux parties de l’île : des investissements d’infrastructures considérables en partie hollandaise, une disparité du coût et des prestations sociales, un effet pervers de sortie de défiscalisation et un taux de conversion avec le dollar très défavorable (70% des visiteurs proviennent de l’Amérique du Nord), ont entraîné la fermeture de plus de 2.000 chambres d’hôtels. Nous pouvons citer quelques conséquences de cette situation :

  • Une dévalorisation de notre mono industrie touristique qui ne peut plus faire face aux besoins de la population ;
  • Une trésorerie des entreprises exsangue ;
  • Un impact sur la paix sociale avec pour corollaire une augmentation de la délinquance et des actes criminels ;
  • Un taux de chômage qui est passé de 14,4% en 2004 à près de 30% aujourd’hui.

Au vu de ces chiffres, il semble plus naturel de se focaliser sur le déclin de la partie Française de Saint-Martin.

Toutefois, cette année 2015 débute sous des auspices encourageants :

En effet, un solde de créations d’entreprises positif (+92 en 2014), un volume d’affaires en progression à l’aéroport de Grand Case, un trafic de passagers stable au port de Marigot sont autant d’éléments porteurs de perspectives, même si l’on ne peut pas décemment affirmer que les chiffres soient pleinement satisfaisants.

De l’autre côté de l’île +15% de trafic à l’aéroport Juliana, plus de jets privés et nous avons dépassé la barre des 2 million de croisiéristes.

En outre, avec un taux de croissance qui devrait avoisiner 3% aux Etats Unis cette année, l’évolution du taux de change euro/dollar, adossé aux prévisions mondiales en la matière, nous laissent présager à moyen terme une configuration moins pénalisante pour la partie française de Saint-Martin.

L’euro a d’ores et déjà retrouvé son taux d’introduction en 1999, soit 1,15$. Il reste à faire en sorte que nos commerçants, entrepreneurs et autres acteurs économiques profitent de cet inversement de la tendance pour initier un développement économique durable et à la hauteur de notre potentiel.

C’est en tous cas ce à quoi la CCISM consacrera son énergie en cette année 2015 sur la base d’un plan de mandature visant à :

  1. Mettre en œuvre les outils de CONNAISSANCE du territoire ;
  2. Etendre notre offre d’ACCOMPAGNEMENT des entreprises dans leurs phases de création, de développement et de transmission ;
  3. ANIMER le tissu économique par des conférences et des formations à destination des chefs d’entreprises.

Ainsi, cette année encore, nous allons poursuivre nos efforts pour faire émerger l’institut territorial des statistiques car le manque de statistiques et d’études économiques prive les décideurs publics et privés d’informations qui leur permettraient d’évaluer l’impact économique des politiques.

A ce titre, avec l’aide de l’Etat et des Fonds Européens, nous lancerons un observatoire économique au sein de la CCI avec la publication de chiffres clés de Saint-Martin sous forme d’un Bulletin Economique

Nous poursuivrons nos travaux avec les autres CCIs d’outre-mer pour que nos compagnies consulaires obtiennent la gestion du Registre du Commerce et des Sociétés afin de réduire, notamment les délais d’obtention des KBIS.

Sur cette question, le Président TACKLING suivra nos travaux au sein de l’Association des CCIs d’Outre-Mer (avec nos parlementaires et au niveau national).

Nous entendons aussi poursuivre notre travail d’ACCOMPAGNEMENT du développement économique territorial en incitant la collectivité à prendre des mesures qui impacteront, directement, notre tissu économique.

 A cet égard, nous ne cesserons de nous poser comme levier d’accélération des mesures fiscales visant à créer un système plus simple, plus universel et plus harmonisé avec notre environnement géographique. De même, nous espérons parvenir à ce que la COM libère le foncier en accélérant les réformes du PLU et en votant des exonérations sur les droits de mutations et les droits de succession.

Nous poursuivrons la structuration de la filière Elevage, la structuration de la filière Pêche avec la création du comité local de pêche ; et de manière générale le soutien de l’attractivité commerciale de Marigot.

La CCISM s’attachera également à ce que des conditions favorables au développement économique territorial soient trouvées. C’est en sens que nous avons déjà pris l’attache des ministères concernés afin que soient adoptées des mesures incitatives sectorielles en matière de charges sociales, notamment. Et notre action, ici, ne se limite pas à l’hôtellerie pour laquelle les charges de personnel sont estimées par les professionnels à 48 % du chiffre d’affaires contre 34% à 38% dans les hôtels de Métropole ; mais inclut également le secteur de la plaisance qui souffre de la réduction des taux de la défiscalisation pour le renouvellement de leurs flottes.

Nous accompagnerons aussi les entreprises à l’export suite à la signature de la première convention Saint-Martin Export entre l’Etat, la Collectivité, la CCISM, UbiFrance et les autres partenaires d’appui à l’international.

Afin de mieux ACCOMPAGNER les entreprises et de soutenir les organisations professionnelles notamment l’AHSM, l’ACM, la FIPCOM, la FTPE et d’autres ; nous lancerons un grand chantier d’extension de cette Maison des Entreprises visant à créer plus de 400m2 de bureaux et d’espaces de co-working.

Mesdames et Messieurs les chefs d’entreprises, la CCISM étendra son offre de service aux entreprises en améliorant sa connaissance de VOUS et de VOS besoins avec le déploiement d’un outil de Gestion de la Relation Client – intégré avec notre site Internet et les réseaux sociaux, pour mieux connaitre et communiquer avec nos ressortissants.

Enfin, en termes d’ACCOMPAGNEMENT, nous nous efforcerons d’améliorer le service rendu par l’URSAFF et le RSI – avec comme demande, l’installation d’une agence Saint-Martinoise de pleine exercice. Je salue, ici, la pugnacité de ma Vice-Présidente Angèle DORMOY qui travaille sans relache sur ce dossier.

 Le troisième thème stratégique vise à ANIMER le tissu économique et INFORMER les chefs d’entreprises.

Cet après-midi, nous avons organisés la première conférence sur le financement des entreprises avec la présence de :

  • L’Etat, pour présenter le PO 2014-2020 ;
  • La BPI, pour ses offres de garanties, d’emprunts mezzanines et de private equity ;
  • Et, les banques pour la présentation de leurs offres de financement de la trésorerie et des projets d’investissements ;
  • Ainsi que, Initiative Saint-Martin (création) et la FTPE (développement et restructuration des finances).

Nous poursuivrons notre soutien aux animations commerciales que sont les Mardis de Grand Case, les Jeudis de la Marina, le Sip n Chat et nous accentuerons notre soutien aux initiatives destinées à améliorer l’attractivité du centre-ville.

Mesdames et Messieurs, TOUS ces projets sont possibles grâce au soutien de la Collectivité de Saint-Martin et l’Etat.

  • Monsieur le Préfet, Merci pour votre disponibilité et l’engagement de l’Etat au service du développement économique territorial.
  • Monsieur le Vice-Président, la CCI de Saint-Martin et les chefs d’entreprises comptent sur vous pour faire voter des politiques publiques susceptibles d’avoir un impact sur l’investissement et donc sur l’emploi.

Ce ne sont là que quelques-uns des axes de travail de la CCISM pour l’année 2015. Ces travaux et cet engagement des élus consulaires témoignent de la nécessité d’assurer pérennité, notamment financière de la CCISM, qui est significativement affectée depuis la réforme d’évolution statutaire et la réforme de la Taxe Professionnelle.

Mesdames et Messieurs, les mêmes facteurs internationaux et nationaux qui ont contribué à la situation actuelle semblent s’inverser ; et il nous revient l’obligation de porter l’espoir d’une EXPANSION ECONOMIQUE en partie Française. La récente ouverture du Mc Donalds, les chantiers du groupe EQUIP et du groupe BLANDIN à Hope Estate témoignent du potentiel et de la confiance des investisseurs en notre territoire.

Il ne me reste qu’à vous souhaiter une année 2015 pleine de Santé, de Succès dans vos projets ; et une croissance retrouvée en partie Française.

Je vous remercie de votre attention.

Jean Arnell, Président de la CCISM

Commenter l'article avec votre compte Facebook

CCI Saint-Martin
Par CCI Saint-Martin janvier 30, 2015 17:53
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire