Saint-Martin : Voeux de Guillaume ARNELL, Sénateur & Vice Président en charge du Développement durable

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin 13 Jan 2015 10:29

Saint-Martin : Voeux de Guillaume ARNELL, Sénateur & Vice Président en charge du Développement durable

guillaume arnellIl m’est agréable de pouvoir pour la deuxième fois, vous porter avec l’exécutif rassemblé autour de la présidente, mes vœux pour la nouvelle année.

En effet, vous auriez pu, Madame la Présidente, comme le font tant d’autres, présenter seule les vœux aux administrés et aux fonctionnaires mais vous avez voulu laisser à vos vice-présidents, une part d’initiative, Cela vous honore et je vous en remercie.

Mesdames et Messieurs, le mois de janvier est réservé traditionnellement à la formulation des vœux pour l’année qui s’ouvre mais, c’est aussi un moment privilégié pour dresser le bilan de l’année écoulée et de présenter les perspectives pour l’avenir.

Mais avant cela, actualité oblige, je voudrais en premier lieu, témoigner publiquement de toute la peine que j’éprouve au regard des évènements dramatiques qui secouent le territoire national en ce début d’année.

Je veux rappeler, qu’ici aussi, nous sommes la république et à la nation française nous appartenons aussi, lorsque la patrie est en danger, nous sommes alors tous en danger.

Alors nous nous devons d’être en communion à la fois avec celles et ceux qui souffrent, qui pleurent la disparition d’un parent ou d’un ami mais en communion aussi et surtout avec celles et ceux qui luttent au péril de leur vie pour préserver nos libertés et nos droits à la différence : en ce moment, je pense aux forces de l’ordre et aux magistrats.

Ainsi, mes premiers vœux vont vers celles et ceux qui souffrent, les malades, les exclus, les expatriés, les sans domiciles, les chômeurs, les exclus et je forme le vœu qu’ils trouvent en ce début d’année de nouvelles raisons d’espérer, de croire et la force, la ténacité, l’envie et la volonté de s’en sortir et que nous, pouvoirs publics, n’oublions pas de les inclure et de les inscrire dans leurs programmes.

Qu’il me soit permis maintenant en ma qualité d’animateur du pole développement durable et  transport de revisiter avec vous très rapidement nos réalisations phares de 2014 et de passer en revue les perspectives pour 2015.

En matière d’environnement et de cadre de vie

Je veux d’abord saluer le travail de toute l’équipe pour le combat incessant qui est livré au quotidien pour la préservation d’un environnement de qualité et pour un cadre de vie amélioré.

Je dois également saluer le travail de nos entreprises partenaires.

Le fauchage et l’élagage de nos routes se font régulièrement, les abords sont faits, le tri sélectif monte en puissance et la collecte de nos déchets réalisés.

Cependant, ce travail est souvent peu visible à cause de l’incivilité de nos populations, il nous faut revenir peut être aux bonnes vieilles méthodes de la dénonciation et surtout de la sanction.

Autant d’efforts et de moyens financiers ne peuvent être anéantis par le manque de civisme de quelques-uns. 2015 nous verra réagir plus vite et plus fort, il ne peut en être autrement si nous voulons maintenir notre destination touristique et regagner nos part de marché perdues, l’effort doit être généralisé.

2015 verra l’amélioration du dispositif du  tri sélectif, d’un programme d’embellissement généralisé

au centre-ville, sur nos routes, à l’entrée des différents quartiers et surtout la remise en état du jardin de la collectivité.

Et puis comment ne pas mentionner notre volonté de voir se concrétiser la mise en place d’une déchèterie mobile.

Pour ce qui relève du transport

Je dois avouer qu’il faudra mettre la surmultipliée, car trop de clandestins, trop de transports à l’intérieur de la ville, trop de fréquentation par des transports non autorisés à desservir les lignes transfrontalières, le non-respect des arrêts règlementaires et j’en passe…

La mise en place de la gare routière est un plus incontestablement mais ne solutionne pas l’ensemble des problématiques liées au transport.

Il nous faudra travailler plus et mieux avec les organisations professionnelles de transport de marchandises, du transport de personnes, de taxi, mais aussi avec les professionnels de l’apprentissage à la conduite.

Sur le thème des réalisations il nous faut mentionner la mise en place des sessions d’examens à la fois  du code et de la conduite s’agissant des examinateurs et des places d’examens et je saisis cette occasion pour saluer les compétences et les performances de la société Computech qui nous assiste en la matière.

Les chantiers à ouvrir et,  ou à concrétiser en 2015 porteront sur les points suivants :

  • la délivrance dès la fin du mois des premiers permis délivrés localement
  • l’accentuation et la finalisation des échanges de permis
  • la réflexion sur le plan de déplacement urbain
  • l’immatriculation des navires

Pour se faire, je dois pouvoir compter sur la coopération renouvelée avec nos amis de la partie Sud de l’Ile et je fonde beaucoup d’espoir sur la compréhension de nos dossiers communs par le nouveau premier ministre de Sint Maarten.

Je veux pouvoir compter aussi sur la totalité et l’entière disponibilité de mon effectif en sifflant la fin de la récréation pour certains.

Je veux pouvoir compter sur l’efficacité de notre police territoriale pour mener à bien un certain nombre de ces dossiers

Le regroupement de l’ensemble des services au pôle développement durable doit pouvoir m’autoriser à un certain optimisme.

La Gestion des risques majeurs

Un chargé de mission dévoué, compétent, une gestion des deux premières crises nous a permis de tester notre efficacité et notre réactivité et nous permettra d’être encore mieux armé et mieux entrainé à la gestion des risques majeurs.

L’année 2014 a vu l’acquisition de nouveaux moyens de téléphonie satellitaire et 2015 verra la poursuite d’équipements indispensables et aussi l’amélioration de notre DITRIM et une concrétisation je l’espère d’une harmonisation de nos procédés d’alerte et de gestion de crise, avec, grâce au P.O. transfrontalier 2014-2020, l’acquisition par exemple d’un radar servant à couvrir la zone d’ombre de l’espérance, St Barth et bien entendu de la partie Sud de l’île.

L’aménagement du territoire, l’urbanisme et l’adressage

Très honnêtement, le pire est derrière nous, 2014 a vu l’ensemble de l’équipe se remobiliser, la qualité du travail s’est singulièrement amélioré, nos délais sont maintenant respectés.

Toute cette nouvelle dynamique nous a permis d’écrire, et de voter notre code de l’urbanisme qui sera effective au 1er mars 2015.

La poursuite du plan local d’urbanisme qui devra être finalisé au 1er septembre 2015 et pour ce faire  nous essayons d’anticiper les quelques écueils qui pourraient se trouver çà et là sur notre route en tenant compte des doléances des administrés et en communiquant via le site de la collectivité et en rencontrant la population et les professionnels.

Se poursuivra et s’intensifiera la régularisation de la problématiques gestion et cession des 50 pas géométriques mais il faudra aussi que les notifications déjà réalisées soient conclues financièrement

en tout cas nous avons convenu d’un traitement d’une centaine de dossier tous les deux, c’est le rythme retenu pour la commission.

La gestion du domaine public s’améliore, de nouveaux tarifs ont été établis et devront être respectés.

Un contrôle systématique de toutes les autorisations se fera, pour contraindre les occupants à respecter les limites autorisées et la liberté de circulation.

Une structure de gestion unique se met en place pour un meilleur recouvrement des sommes dues pour éviter les situations que nous connaissons aujourd’hui.

Enfin, nous sommes en phase terminale de négociation pour l’acquisition des terrains d’assiette pour l’allongement de la piste de grand case et pour un certain nombre d’autres dossiers d’acquisition ou nous avons fait valoir notre droit de préemption.

La venue début février d’un directeur général adjoint, permettra j’en suis persuadé, d’optimiser encore nos performances, de parfaire notre modernisation avec de nouveaux logiciels pour une meilleure réponse aux exigences du monde de l’urbanisme, de l’architecture et de l’environnement.

A ce recrutement s’ajoutera l’embauche d’une compétence Saint-Martinoise pour ce qui relève de l’information géographique.

Une réorganisation complètera nos actions avec la mise en place d’un bureau, d’une cellule ou d’une agence foncière pour une meilleure gestion du patrimoine territorial.

Les Routes et Bâtiments 

Beaucoup  a été fait à ce niveau, mais il en reste tellement à réaliser mais il nous faudrait plus de moyens financiers.

Je me contenterai simplement de quelques énumérations :

  • la réalisation d’une campagne d’enrobés pour 1,5 Millions en 2014
  • route de Concordia
  • route de Saint-Louis
  • les deux rues de Shanty Town
  • la rue Nana Clark à Hameau du pont
  • Morne O’Reilly
  • une portion de RN7
  • la route d’Oyster pond dans sa partie initiale
  • la rue Victor Maurasse
  • la pose de réflecteurs pour améliorer la sécurité de la route des Terres basses

Et malgré cela un réseau routier en piteux état, c’est dire combien la tâche est importante vis-à-vis de la faiblesse de l’enveloppe financière.

A cela s’ajoute la réfection de la route du Galion, des deux ouvrages d’art à Grand Case et de trois voies intérieures à Quartier d’Orléans.

Le confortement sismique de Simeone TROTT,  l’escalier et le portique d’entrée du, lycée.

La bonne exécution des travaux de la cité scolaire, nous laissant optimiste pour la rentrée de  septembre 2015.

La réfection complète de notre salle du conseil territorial.

Mais ces réalisations ne doivent pas nous laisser empreints de satisfaction mais au contraire nous inciter à aller encore plus loin dans notre volonté de doter ce territoire d’infrastructures de qualité.

Ainsi 2015 verra la poursuite de notre action avec la réfection de la route de Colombier, celle de Rambaud, Morne Valois et d’autres encore.

Les performances de notre éclairage sont à revoir, notre signalisation verticale quasi inexistante est à mettre en place et la poursuite de la sécurisation de nos routes également.

Mais je veux saluer le travail des services techniques et je le renouvellerai à l’occasion de ma rencontre avec eux prévus en fin de mois je ne manquerai pas de les féliciter mais aussi de leur signifier que j’attends encore plus en matière d’assiduité, de ponctualité, de respect de la hiérarchie et de serviabilité.

En guise de vœux, je veux les emprunter à quelqu’un d’autre tant ils conviennent à ce que j’attends de chacun d’entre vous.

« Je voudrais demander à chacun d’entre vous plus d’engagement que par le passé et que 2015 soit pour chacun de nous une année de Bonheur, de Paix, et qu’au plan professionnel, elle vous enrichisse à la mesure de vos attentes et de votre engagement »

Bon Courage, Bonne Santé et Très Heureuse année 2015.

Guillaume Arnell

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin 13 Jan 2015 10:29