Haïti – Des milliers de clandestins reconduits

Rédaction
Par Rédaction janvier 6, 2015 15:42

Haïti – Des milliers de clandestins reconduits

Lundi 05 janvier 2015, l’armée dominicaine a intercepté 300 haïtiens qui tentaient d’entrer illégalement en République Dominicaine, portant ainsi à 8 200 le nombre total d’haïtiens rapatriés en Haïti en moins d’un mois selon des chiffres communiqués par la base militaire de Dajabon.

Ces plus de 8 000 arrestations ne concernent que celles effectuées par l’armée dominicaine particulièrement mobilisée durant les périodes de fêtes afin d’appréhender en particulier les illégaux qui auraient traversé la frontière pour rejoindre leurs familles et tenteraient un retour en République dominicaines à l’issue.

Il faudrait donc ajouter à ce chiffre déjà conséquent les opérations réalisées par le CESFRONT (Cuerpo Especializado de Seguridad Fronteriza Terrestre) et les services de l’immigration, tous particulièrement mobilisés et actifs dans un contexte de tensions palpables entre les deux communautés et états.

Au même moment, l’Office National de la Migration (ONM) annonçait que les Bahamas avaient reconduit 4 229 Haïtiens au cours de l’année 2014 tandis que 5 000 autres étaient morts cette même en tentant de quitter le pays.

Il serait évidemment bien difficile et compliqué de fournir une image globale, chiffrée et classifiée de ce que représentent les migrations haïtiennes dans le monde, mais les données plus haut donnent un indice déjà alarmant.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR), une plate-forme d’associations et d’organisations non gouvernementales travaillant sur la problématique de la migration en Haïti, se dit d’ailleurs de plus en plus préoccupé quant au “nombre élevé d’Haïtiens et d’Haïtiennes qui risquent de temps à autre leur vie dans des voyages clandestins en quête de mieux être.  Tout en exhortant ceux et celles désireux de laisser le pays à entamer des démarches légales, il recommande aux autorités haïtiennes de mettre au centre de leurs préoccupations le bien-être de la population qui attend avec impatience une amélioration de ses conditions d’existence.”

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Rédaction
Par Rédaction janvier 6, 2015 15:42
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*