Lorsque “surfer” rime avec solidarité : bel exemple de l’usage du Web par des mamans investies

Autre
Par Autre novembre 6, 2014 16:36

Lorsque “surfer” rime avec solidarité : bel exemple de l’usage du Web par des mamans investies

L’idée est venue d’une groupe de mamans. Des mamans qui ne se connaissent que virtuellement mais qui ont décidé d’unir leur forces pour offrir à la I Can Fondation en partie hollandaise une belle fête de Noël.

L’idée de départ est d’offrir aux 30 enfants de cette maison d’accueil une aire de jeux extérieure.

061114-Mamans

Alors les mamans se cotisent, une maman artiste a offert aux enchères une de ces toiles, d’autres vont préparer des gâteaux pour les vendre, d’autres encore vont vendre les jouets dont ne se servent plus leurs enfants dans le but de faire grimper leur cagnotte.

En fonction de l’argent récolté, elles pourront offrir un beau portique avec balançoires, toboggan, bac à sable et mur d’escalade.

La fondation I can située en partie hollandaise est une maison d’accueil pour enfants victimes d’abus, de négligeance ou se trouvant dans une situation familiale critique.

Plusieurs points de collectes sont disponibles : au restaurant le Coppelia Concordia, à Concordia, Chez Scuba Zen à Anse Marcel, chez Gym Enfant à Hope Estate au dessus de Buro+, à la presse de Hope Estate à côté du vidéo store face à l’Air de Rien. Faire un don sans bouger de chez soi est aussi possible via Paypal avec l’adresse : [email protected]

Les mamans souhaitent avant tout “acheter local” et demandent aux magasins de l’ile qui pourraient leur proposer un portique de ce genre de se rapprocher de Caroline Barbera au 0690 46 95 96 ou bien [email protected]

http://www.i-canfoundation.org/index.htm

https://www.facebook.com/groups/lesmamansdesxm/

Commenter avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre novembre 6, 2014 16:36
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*