EBOLA . L’ignorance et les croyances font 8 morts en Guinée

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE septembre 18, 2014 21:04

ebolaHuit responsables locaux et journalistes guinéens portés manquants après des heurts mardi lors d’une opération de sensibilisation à l’épidémie d’Ebola dans le sud du pays, région la plus touchée, ont été retrouvés morts, tués par des villageois, a annoncé jeudi le gouvernement.

Les huit corps ont été retrouvés dans le village de Womé, dont la plupart des habitants ont pris la fuite, a déclaré à la radio le ministre de la Communication Alhoussein Kaké Makanéra, qui se trouvait sur place. Trois des victimes avaient la gorge tranchée a précisé Damantang Albert Camara à Reuters.

Le gouvernement a envoyé mercredi soir une délégation conduite par le ministre de la Santé, le médecin-colonel Rémy Lamah, pour ramener le calme à Womé, où les villageois avaient érigé des barricades, abattu des arbres pour arrêter la circulation et même endommagé un pont, selon un responsable de sécurité.

Le lieutenant Haba a expliqué que les manifestants soupçonnent les membres de l’équipe de sensibilisation d’être venus les tuer car pour eux ” Ebola n’est qu’une invention des Blancs pour tuer les Noirs “.

L’ignorance et les croyances sont tenacent dans les villages d’afrique et rendent difficile la protection de la population. l’épidémie se propage selon une tendance qui fait trembler les épidémiologistes.

La pire épidémie d’Ebola de tous les temps serait responsable de 2400 morts à travers l’Afrique de l’Ouest, la majorité des cas étant recensés au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE septembre 18, 2014 21:04
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. Bubbles-and Pools Sxm septembre 19, 03:09

    Grand malheur
    Immaitrisable en l’état
    Va y avoir beaucoup de pleurs

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire