Saint-Martin. Tracfin, cellule anti-blanchiment de Bercy, aux basques du couple Balkany

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 10 Juil 2014 14:51

Saint-Martin. Tracfin, cellule anti-blanchiment de Bercy, aux basques du couple Balkany


C’est une information M6 qui laisse entendre que le couple Balkany aurait les faveurs de Tracfin depuis quelques temps. Tracfin est un Service à compétence nationale, créé en 1990, rattaché aux ministères financiers.

Il concourt au développement d’une économie saine en luttant contre les circuits financiers clandestins, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Autant dire que lorsque ce service vous accorde son attention, ce n’est pas pour des prunes et que rien que le choix sémantique de son acronyme laisse présumer de la pugnacité du limier.

Toujours est-il que selon M6, un note de TracFin aurait été remise début mai à la justice et que celle-ci pourrait bien être à l’origine de la mise en examen d’Isabelle Balkany, suspectée de blanchiment de fraude fiscale.

Notre belle île trouve naturellement toute sa place puisque les Balkany ont reconnu posséder ici la Villa Pamplemousse sise aux Terres Basses. Mais au delà de cela, notre fiscalité occupe aussi les enquêteurs puisque toujours selon M6 et le conseil du couple, si Monsieur et Madame Balkany ne sont pas soumis à l’ISF, c’est “au regard du régime fiscal particulier de l’île de Saint-Martin qui est devenue en 2007 collectivité d’Outre-mer et bénéficie d’une autonomie fiscale. Ce régime permettrait à tout résident fiscal en métrople possédant un bien immobilier à Saint-Martin d’être exonéré de l’impôt de solidarité sur la fortune.”

Il y aura naturellement les grands globalisateurs qui estimeront localement qu’indécrottables qu’ils sont, les français ont un problème avec l’argent, que ce sujet est tabou et que ceux qui en gagnent sont systématiquement harcelés, et puis il y aura ceux qui par civisme à l’échelle de notre île estimeront qu’il n’est que normal de participer à la vie de la cité à hauteur de ses moyens… et l’impôt est là pour matérialiser ce concours à la construction d’une société performante, remarquez… il n’est pas impossible que ces deux discours atterrissent in fine dans les mêmes bouches.

Sources : M6 info – Ministère des finances et des comptes publics

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 10 Juil 2014 14:51