GB: “chaque contrat gagné via des appels d’offre” (JCDecaux)

Rédaction
Par Rédaction 9 Mar 2011 08:45

GB: “chaque contrat gagné via des appels d’offre” (JCDecaux)

JCDecaux, le groupe français d’affichage et de mobilier urbain annonçait ce matin un bénéfice net 2010 multiplié par sept à 173,3 millions d’euros, après une année 2009 plombée par la crise mondiale du secteur publicitaire.”Nos résultats montrent clairement que JCDecaux sort de la crise dans une position concurrentielle renforcée”, s’est félicité dans un communiqué Jean-Charles Decaux, président du directoire et co-directeur général, qui a également salué “la forte performance au niveau de la marge opérationnelle”. Cette dernière affiche une hausse de 41,7% à 555 millions d’euros, ce qui représente 23,6% du chiffre d’affaires consolidé, “en hausse de 320 points par rapport à 2009”. Le bénéfice net du groupe est supérieur au consensus des analystes de Dow Jones Newswires, qui tablaient sur un résultat de 165 millions d’euros. Fin janvier, JCDecaux avait déjà annoncé un chiffre d’affaires “record” pour 2010 à 2,35 milliards d’euros, en hausse de 22,5% sur un an.

De plus, JCDecaux affirme aujourd’hui avoir “gagné chacun de ses contrats en Grande-Bretagne à travers des appels d’offres”, alors qu’il fait l’objet d’une enquête du gendarme britannique de la concurrence sur le marché du mobilier urbain.

L’OFT (Office britannique de la Concurrence) annonçait le 3 février qu’il enquêtait sur JCDecaux et son concurrent américain Clear Channel, estimant que certains contrats passés avec des collectivités locales auraient pu restreindre la concurrence… Les contrats visés portent sur la fourniture de mobilier urbain (abribus, panneaux d’information…) servant aussi de supports publicitaires, et l’OFT veut vérifier que ces accords n’entravent pas la concurrence de manière illégale, en raison d’une durée excessive ou de clauses restrictives.

“Nous sommes très sereins car j’ai démarré personnellement cette activité en Grande-Bretagne en 1990 et gagné chaque contrat à travers des appels d’offre, chacun a été mis en concurrence ; on verra ce que donne l’enquête, mais nous avons été le challengeur sur le marché anglais et nous avons gagné tous les contrats sur des appels d’offres “, a déclaré le directeur général Jean-François Decaux lors d’une conférence de presse sur les résultats annuels du groupe.

L’OFT a tenu à souligner que l’enquête débute seulement et qu’il était trop tôt pour affirmer que ces contrats violent effectivement les règles de la concurrence. L’ouverture de cette enquête découle d’une étude sur le marché britannique de l’affichage lancée en mai 2010 par l’OFT.

Rédaction
Par Rédaction 9 Mar 2011 08:45