Littérature. Sortie le 05 Juin du livre d’Anh Dao Traxel, fille de coeur de Jacques Chirac

Autre
Par Autre 4 Juin 2014 17:29

Littérature. Sortie le 05 Juin du livre d’Anh Dao Traxel, fille de coeur de Jacques Chirac

040614-Chirac« Je suis arrivée en France à vingt et un ans, et c’est le maire de Paris et les siens qui m’ont accueillie, moi la petite boat people, un véritable rêve éveillé ! Comment aurais-je pu imaginer un tel destin ? Après toutes les épreuves que je venais de traverser, c’était tout simplement impensable. »

Lorsqu’Anh-Dao débarque en France en 1979, Jacques Chirac, alors maire de Paris, sèche ses larmes avec son mouchoir. Elle a vingt et un ans et tout à reconstruire…

La famille Chirac va l’aider avec humanité, mais sans oublier – politique oblige – de l’utiliser à des fins électorales. Chirac sera élu président de la République seize ans plus tard.

Anh-Dao fait partager au lecteur la vie quotidienne de cette famille pas ordinaire. Cette famille où les femmes veillent jalousement, et dans une franche rivalité, sur leur « homme » pour l’accompagner dans sa quête du pouvoir suprême.

Cette famille où des drames se sont joués et les échecs ont été dépassés.

Cette famille hors-normes qui a été l’une des familles françaises les plus influentes de la fin du xxe siècle et du début du xxie.

Anh-Dao livre ici une autobiographie de sa famille : « les Chirac ». Sans concession, sans rancoeur mais avec émotion, lucidité et transparence, elle emmène le lecteur dans les coulisses du pouvoir. Passionnant !


EXTRAIT PROLOGUE

« J’ai raconté dans mon précédent livre les aventures et mésaventures de ma jeunesse. Je voulais alors témoigner d’un parcours hors du commun, parler pour mieux oublier certaines horreurs et surtout remercier les Chirac de tout ce qu’ils avaient fait pour moi. J’ai vécu parmi eux à l’Hôtel de Ville de Paris. Ils m’ont énormément donné. J’ai envie de dire qu’ils m’ont « sauvée ». Ils m’ont accueillie comme un membre à part entière de leur famille. Pour moi, ces relations étaient vraies. Puis Chirac est devenu président de la République, et tout a changé. J’ai découvert la violence de ce monde. J’ai compris que politique et affection ne font pas toujours bon ménage. Surtout quand les femmes s’en mêlent ! Et enfin, j’ai appris que même les meilleurs ne sont pas toujours très beaux. 

Mon travail au sein de l’association L’Étoile européenne du dévouement civil et militaire (EEDCM), dont la mission est de récompenser les personnes qui aident leurs semblables et qui apporte un soutien financier aux gens confrontés à des accidents de la vie, m’a enseigné ce qu’est réellement l’attention aux autres, le don de soi, le partage. Rien à voir avec le monde politique. Je connais maintenant la réalité de la vie et l’hypocrisie de ce milieu. J’ai vécu dans une famille pas ordinaire. J’y ai connu beaucoup de joies et pas mal de désenchantements aussi. C’est pour raconter ces désillusions que je reprends la plume.»


Fonctionnaire au ministère du Tourisme, Anh-Dao TRAXEL est également présidente de l’association L’Étoile européenne du dévouement civil et militaire, une association caritative qui a pour but d’aider les familles de fonctionnaires et militaires dont les hommes ou les femmes sont tombés en « service commandé ».

Autre
Par Autre 4 Juin 2014 17:29