MH 370: Y es tu, que fais-tu, m’entends-tu?

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 17 Mar 2014 11:49

MH 370: Y es tu, que fais-tu, m’entends-tu?

Le temps passe et personne n’est en mesure de dire ce qui est arrivé au Boeing 777 de la compagnie aérienne Malaysia Airline.

Photo par Vincent Thian / AP Agissant ministre des Transports de Malaisie Hishamuddin Hussein montre des cartes de corridor sud et le corridor nord de l'opération de recherche et sauvetage au cours d'une conférence de presse dans un hôtel près de l'aéroport international de Kuala Lumpur, à Sepang, en Malaisie, le lundi 17 Mars 2014. Vingt-six pays sont impliqués dans la recherche internationale massive pour la Malaysia Airlines avion de ligne qui a disparu le 8 Mars avec 239 personnes à bord. Ils comprennent non seulement des moyens militaires sur terre, en mer et dans l'air, mais aussi les enquêteurs et le soutien spécifique et l'assistance demandée par la Malaisie, comme le radar et des informations par satellite.

Photo par Vincent Thian / AP
Le ministre des Transports de Malaisie montre des cartes de l’opération de recherche du vol MH370 au cours d’une conférence de presse dans un hôtel près de l’aéroport international de Kuala Lumpur, à Sepang, en Malaisie, le lundi 17 Mars 2014. Vingt-six pays sont impliqués dans la recherche de l’ avion de ligne qui a disparu le 8 Mars avec 239 personnes à bord. Ils comprennent non seulement des moyens militaires sur terre, en mer et dans l’air, mais aussi des enquêteurs et le soutien spécifique d’informations par satellite.

Des hypothèses trouvent la place dans les colonnes de l’actualité internationale sans pour autant avancer la moindre preuve tangible sur le sort de cet appareil et de ses occupants.
Dimanche, la presse anglo-saxonne et le ministre des transports malaisien rapportaient que la personne qui avait le contrôle de l’avion avant lancé “All right, Good night” (Eh bien, bonne nuit) à ses interlocuteurs, douze minutes après la désactivation volontaire, pas une personne présente dans le cockpit, du système de contact Acars, qui permet d’échanger des informations avec le centre opérationnel d’une compagnie aérienne.
Les dernières infos qui circulent dans la presse s’orientent vers la thèse d’une action délibérée qui aurait conduit à la disparition de l’avion.

La police enquête sur les passagers et le personnel de bord.
Ces contrôles étaient déjà en cours avant les dernières révélations d’une possible action délibérée du commandant ou du co-pilote, peut être même des deux hommes, qui serait à l’origine du détournement. Les enquêteurs cherchent maintenant à comprendre la motivation qui aurait conduit à cette décision dans le cas ou la théorie du détournement volontaire serait retenue.

Un vol qui aurait duré plusieurs heures après la disparition des écrans radars.
Rolls Royce, constructeur des moteurs du Boeing 777 Malaysien à tardé à fournir des informations d’une très grande importance puisque celui-ci, après vérifications, aurait confirmé que l’avion ait pu voler plusieurs heures après que le contact a été perdu. Rolls-Royce aurait affirmé que le délai important avant de transmettre les observations aux enquêteurs était du à une batterie de vérifications des données.

Un Boeing comme arme de destruction ?
A Washington, le président de la commission de Sécurité Intérieure à la Chambre des représentants, Michael McCaul, estime que les informations des derniers jours impliqueraient le pilote et le copilote.
“Il s’est passé quelque chose avec le pilote”, dit-il à la chaîne de TV Fox News, émettant l’hypothèse que l’avion ait été détourné et caché pour servir plus tard de “missile de croisière”.

A cette heure, les familles des passagers et de l’équipage ne peuvent qu’espérer une bonne nouvelle sur le sort du Boeing 777 et ce ne sont pas les dernières hypothèses qui changerons ce sentiment d’espoir. Les informations sur un éventuel détournement volontaire permettent à de nombreuses familles de penser que les passagers sont encore vivants et qu’ils rentrerons bientôt chez eux.

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 17 Mar 2014 11:49