Saint-Martin. Accident mortel à Belle Plaine

Gendarmerie
Par Gendarmerie 2 Mar 2014 19:49

Saint-Martin. Accident mortel à Belle Plaine

020314-GendarmerieLe 1er mars 2014 à 16h50 à Belle-Plaine, une moto-cross circulant à vive allure sur la roue arrière percute l’arrière d’une voiture circulant dans l’autre sens, et qui venait de tourner à gauche.

Le pilote et le passager de la moto-cross, non-porteurs du casque de sécurité sont éjectés. Le pilote, grièvement touché, décède de ses blessures quelques instants après l’accident, malgré l’intervention rapide des pompiers et son transport à l’hôpital.

Il s’agit du troisième accident mortel de la circulation enregistré depuis le début de l’année 2014 à St Martin. Ces trois accidents impliquaient des deux roues circulant à vice allure, dont les conducteurs ne portaient pas réglementairement le casque de sécurité. Deux de ces trois accidents impliquaient des moto-cross non-homologuées pour circuler sur la voie publique, que les conducteurs utilisaient pour réaliser des « wheeling ».

La gendarmerie nationale rappelle que :

– Le fait de circuler sur la roue arrière constitue une contravention de 2ème classe punissable de 150 € d’amende et de l’immobilisation du véhicule. En outre, cette pratique dangereuse, en privant les conducteurs de la visibilité nécessaire pour conduire en sécurité, et ne leur permet pas une maîtrise suffisante de leurs engins pour éviter l’accident. Les conducteurs se mettent ainsi en danger et mettent également en danger les autres usagers de la route.

– Le fait de circuler avec un engin non-homologué pour circuler sur la voie publique constitue une contravention de 5ème classe punissable de 1500 € d’amende et de la confiscation du véhicule. Il est rappelé, d’une part que les engins non-homologués ne présentent pas l’ensemble des dispositifs de sécurité nécessaires pour assurer la sécurité du conducteur de l’engin ou celle

des autres usagers de la route ; et d’autre part que les assurances ne garantissent pas les

dommages causés par des engins non-homologués, lorsque ceux-ci circulent sur la voie publique.

– Le fait de circuler sur un deux roues sans porter réglementairement un casque homologué constitue une contravention de la 4ème classe, punissable de 750 € d’amende et de l’immobilisation du véhicule. Cette peine est applicable en cas de non port du casque par le pilote comme pour le passager. Il est rappelé que tout choc sur la tête, même à faible vitesse, peut être une cause de décès ou d’infirmité permanente que seul le port d’un casque de sécurité homologué peut permettre d’éviter.

Gendarmerie
Par Gendarmerie 2 Mar 2014 19:49