Antilles Guyane. Chikungunya : Point de situation au 20 Février 2014

Autre
Par Autre février 23, 2014 15:22

Antilles Guyane. Chikungunya : Point de situation au 20 Février 2014

170114-PointChikLa circulation du virus chikungunya reste généralisée à Saint-Martin; le nombre de cas cliniquement évocateurs continue à progresser. Cette collectivité est en phase d’épidémie généralisée.
A Saint-Barthélémy la progression de l’épidémie reste modérée. Ce territoire reste toujours en Situation épidémique.
En Martinique, la circulation du virus s’intensifie. Le nombre de consultations en médecine de ville poursuit sa progression, preuve de l’extension de l’épidémie. La Martinique est toujours placée en phase de Situation épidémique.
En Guadeloupe, on assiste toujours à une augmentation modérée de la circulation virale. Ce département est toujours placé en Phase de transmission autochtone modérée.
En Guyane, deux premiers cas autochtones ont été mis en évidence. La Guyane, devrait être placée en Phase de Circulation autochtone modérée.

 

Situation épidémiologique actuelle à Saint Martin

1780 cas cliniquement évocateurs de chikungunya.

L’épidémie est généralisée sur l’ensemble de la partie française de l’île de Saint Martin. Les quartiers les plus touchés restent Sandy Ground, quartier d’Orléans et Concordia. 

Situation épidémiologique actuelle à Saint Barthélemy

350 cas cliniquement évocateurs

 

Situation épidémiologique actuelle en Martinique

3030 cas cliniquement évocateurs.

L’ensemble de la Martinique est touché par l’épidémie de chikungunya et toutes les communes devraient être concernées par les mesures de prévention.

Situation épidémiologique actuelle en Guadeloupe

1380 cas cliniquement évocateurs de chikungunya.

La circulation et la diffusion du virus persistent dans la ville de Baie-Mahault qui compte 58% de l’ensemble des cas probables ou confirmés enregistrés depuis le début de la surveillance. Suivent de très loin les villes limitrophes de Petit-Bourg et des Abymes, qui comptent moins de 10% des cas probables ou confirmés. Au total, le nombre de communes encore indemnes du virus est de 12.

Situation épidémiologique actuelle en Guyane

7 cas confirmés dont 2 autochtones et 5 importés, ainsi que 11 cas suspects.

En Guyane, suite à l’identification cette semaine de 2 cas confirmés de chikungunya autochtones, le Comité de suivi des maladies humaines transmises par les insectes a proposé le 20 février, le passage en phase 2 du Psage chikungunya, correspondant à la situation de “transmission autochtone modérée” du virus.

Situation dans les Caraïbes

Iles Vierges britanniques : 5 cas autochtones,

Sint Maarten : 65 cas autochtones,

Anguilla : 5 cas dont au moins 1 importé de Saint Martin,

Dominique : 45 cas (dont au moins 1 cas importé),

Aruba : 1 cas importé de Sint Maarten.

Pièce jointe : bulletin épidémiologique hebdomadaire INVS 

  200214-Chik.pdf (469,3 KiB, 281 hits)

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre février 23, 2014 15:22
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire