Schumacher. Les médecins se refusent à tout pronostic

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 30 Déc 2013 10:27

Schumacher. Les médecins se refusent à tout pronostic

Michael Schumacher, plus grand champion de l’histoire de la F1, hospitalisé à Grenoble après une chute à skis dimanche, demeurait, lundi, “dans une situation critique”, les médecins se refusant à tout pronostic.

L’as allemand de la course automobile au palmarès unique est maintenu dans un coma artificiel pour limiter l’effet sur le cerveau de ses lésions crâniennes “diffuses et sérieuses”. “On peut parler d’un pronostic vital engagé”, ont dit les médecins du CHU de Grenoble, affirmant qu’il était “trop tôt” pour “se prononcer sur le devenir” de Schumacher, qui va avoir 45 ans.

Il n’est “pas prévu” de l’opérer une deuxième fois, ont-ils précisé au cours d’une conférence de presse d’une vingtaine de minutes, devant une salle emplie de journalistes français et étrangers et de personnels de l’hôpital.

L’accident s’est produit dimanche vers 11h00 (10h00 GMT). Michael Schumacher, 44 ans, qui effectuait un séjour privé à Méribel (Savoie), skiait en compagnie de son fils de 14 ans dans un secteur hors piste lorsqu’il a lourdement chuté. Il portait un casque et sa tête a heurté une pierre.

ALeqM5g6hQTqunO_VlU7td77mu0Emfb7DQ

Crédit Photo: AFP

Visiblement ému, le professeur Gérard Saillant, ancien chef de service orthopédique et traumatologique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, qui dirige aujourd’hui l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), a reconnu être “préoccupé par l’état de Michael Schumacher et indiqué que “les médecins travaillent heure par heure”.

Le septuple champion du monde de Formule 1 “avait des mouvements spontanés des quatre membres mais ne répondait pas aux questions” juste après l’accident, ont précisé les médecins. L’état du champion, dont le côté droit de la tête a heurté une pierre, s’est “rapidement détérioré” et il est tombé dans le coma, “avec des signes d’hypertension intracrânienne”.

Le pilote allemand a été opéré et plongé dans un coma artificiel, en hypothermie entre 34 et 35°C, “pour réduire tout stimuli de nature à consommer davantage d’oxygène dans son cerveau”, a expliqué Jean-François Payen, chef du service de réanimation du CHU.

D’après les médecins, Michael Schumacher a été “protégé en partie” par son casque de la violence du choc, survenue à vitesse élevée. “Quelqu’un qui aurait fait ce type de choc sans casque, certainement, ne serait pas arrivé jusqu’ici”, a souligné le professeur Payen.

L’annonce dimanche de l’hospitalisation du champion allemand a fait très vite le tour du monde. L’ancien pilote français Olivier Panis, qui a côtoyé Schumi sur les circuits de 1994 à 2004, s’est rendu sur place en quête de nouvelles, de même que des admirateurs coiffés de casquettes aux couleurs de Ferrari.

“Je suis choqué et j’espère qu’il va aller mieux le plus vite possible”, a confié de son côté l’Allemand Sebastian Vettel, quadruple champion du monde de F1, à l’agence SID, filiale de l’AFP. Dimanche, Felipe Massa, autre champion de F1, avait fait savoir qu’il “priait” pour son “frère”, lui souhaitant “un rétablissement rapide”.

Michael Schumacher, qui va avoir 45 ans le 3 janvier, est à ce jour le pilote de Formule 1 le plus titré au monde avec 7 titres de champion du monde entre 1994 et 2004 et 91 victoires en Grands Prix.

Source: AFP

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 30 Déc 2013 10:27