Jean-Charles de Castelbajac passe à l’été à Saint Barth

Association
Par Association juillet 21, 2013 20:25

Jean-Charles de Castelbajac passe à l’été à Saint Barth

Jean-Charles de Castelbajac partagera cet été son univers d’artiste avec les amateurs d’art, les visiteurs et les résidents de St Barthélémy. 

Le célèbre agitateur d’idées sera en résidence à la Villa Polaroïd, nouvelle villa contemporaine bâtie sur les hauteurs de Saint-Jean, d’où il produira plusieurs oeuvres. C’est dans le cadre mythologique de l’Eden Rock, joyau de l’île d’hier et d’aujourd’hui, que le prolifique Jean-Charles de Castelbajac présentera Phantoms of Eden, une nouvelle série de peintures, sculptures, dessins, et objets. La pop culture est sa source vitale, par son culte du renouvellement, et elle est une explosion de couleurs primaires et franches. Nostalgique du futur et des Caspers du vingtième siècle, l’ami de Keith Haring revisite à travers cette exposition les codes du mouvement Pop art. “J’ai toujours été fasciné par les tableaux sous les tableaux, la tension entre la mémoire cachée et le présent, l’histoire d’une image qui nous est présentée comme un tableau unique”. L’accrochage de Phantoms of Eden rendra hommage au foisonnement de cette hyper-pop culture, et à ses quelques secrets bien gardés…

Voilà près de quarante ans que le “pop-créateur” ne cesse de tisser un savoureux dialogue entre l’art et la mode et jusqu’à fin novembre, le RockShop présentera plusieurs pièces iconiques de sa toute dernière collection.Le parcours artistique se prolongera à Gustavia à la Clic Gallery avec la présentation d’un travail plus conceptuel, TRIUMPH OF THE SIGN est une série de tableaux qui articulent les tensions et les synergies entre des toiles de maîtres et la culture de consommation. L’artiste provoque une réunion de chefs-d’oeuvre parfaitement reproduits et les symboles de la culture visuelle contemporaine, les logos de marques célèbres. Vernissage le 27 juillet.

210713-JCC1

 Jean-Charles de Castelbajac fabrique son premier manteau dans une couverture, alors qu’il est pensionnaire dans un institut religieux. Le jeune homme fréquente l’école des Beaux-Arts puis l’Ecole supérieure des industries du vêtement: il ne cessera dès lors de créer un dialogue entre ses deux passions, l’art et la mode. Durant les années 70, il fait quelques rencontres marquantes qui confirmeront sa vocation: Malcom Mac Laren, les Sex Pistols, Andy Warhol… En créant sa propre marque en 1978, Jean-Charles se hisse parmi les designers les plus en vue. Il est demandé partout pour enseigner dans les grandes écoles de mode, pour des expositions à New York ou à Londres. En 1982, son défilé de tableaux en robes peintes par Jean-Charles Blais, Robert Combas, Hervé Di Rosa, Ben, Annette Messager, ou Keith Haring dérangea le système de l’art. Seule la galerie Yvon Lambert soutiendra la démarche, jugée dangereuse par les autres qui pensaient que ce principe allait faire tomber la côte des artistes. Alors présentées à la FIAC en 1983, ces robes anticipaient sur l’ouverture actuelle et si tendance des frontières séparant l’art contemporain et la vie. Dans un registre totalement différent, il signe en 1997 la chasuble rebrodée de croix multicolore portée par le Pape Jean Paul II lors des Journées Mondiales de la Jeunesse. Il habille aujourd’hui les plus grandes stars internationales telles que la chanteuse américaine Lady Gaga ou bien encore le chanteur Kanye West. En parallèle de son activité de créateur de mode, Jean-Charles de Castelbajac se spécialise dans le graphisme et le design, ouvrant son premier concept store à Paris en 1999. Styliste, designer, illustrateur, écrivain, Jean-Charles de Castelbajac est un touche-à-tout de la création. Depuis plus de 30 ans, sa vision ludique et colorée de l’art s’impose comme un antidote contre la morosité. 

Les oeuvres de Jean-Charles de Castelbajac seront visibles à la Villa Polaroïd sur rendez-vous à partir du 18 juillet et à l’Eden Gallery à partir du 20 juillet. 

Jusqu’à fin novembre, une série d’évènements sur l’île accompagneront la résidence de l’artiste. 

EDEN ROCK GALLERY, ST JEAN BAY, SAINT BARTHÉLEMY — HORAIRES 10H À 19H / T. + 590 590 29 79 99 / [email protected] / WWW.EDENROCKGALLERY.COM 

ART SAINT BARTH [email protected] / + 33 (0) 6 73 31 10 30 / RETROUVEZ LE PROGRAMME ET PLUS D’INFORMATIONS SUR WWW.ARTSAINTBARTH.COM

Commenter avec votre compte Facebook

Association
Par Association juillet 21, 2013 20:25
Écrire un commentaire

2 Commentaires

  1. Danielle juin 1, 16:37

    Bonjour,
    Je possède un tableau, naïf, signé Castebajac
    Cela représente des maisons au bord de mer a ST Malo..Sur la mer un voilier et un autre plus petit,vu de l’arrière, et le nom de ce bateau est Restigne St Malo.
    Cela m’avait été offert par son propriétaire, un Allemand, habitant a Saint Tropez, propriétaire de vignes,je pense que cela avait du être fait pour lui personnellement .
    Je voulais donc savoir, si cela a un rapport avec vous,ou votre pére?,si cette peinture a une certaine valeur.
    Son encadrement est particulier ,en métal et le chiffre 20 inscrit au dos.
    Merci pour l’information.
    Mme Duval

  2. Danielle août 18, 02:09

    Pourquoi peut on faire une demande,un commentaire et pas de réponse de qui que ce soit.
    C’est trés frustrant.
    Merci.

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*