Baccalauréat : des stats qui auront besoin du rattrapage

Sxminfo Antilles
Par Sxminfo Antilles juillet 4, 2013 22:48

bb3858e878961de0d46cccb1cc30ad52_L-1Les premiers résultats du Baccalauréat sont “tombés” ce jour, jeudi 4 juillet. Entre contentement pour certains et déception pour d’autres, de nombreux candidats vont devoir se remettre rapidement au travail pour déjà préparer les épreuves de rattrapage.

Pour autant, les résultats provisoires, qui devraient se trouver gonflés des résultats définitifs attendus le 9 juillet prochain, permettent d’avoir d’ores et déjà une idée globale de la cuvée 2013, tout en gardant à l’esprit que ces statistiques (source LPIDN) ne prennent pas en compte les résultats des établissements privés ayant présenté des candidats libres, à savoir le lycée Schoelcher (100% de réussite et 100% de mention) et le lycée René Descartes (données non disponibles).

Ainsi, la filière technologique briguée par 56 candidats présente un taux de réussite de 35,1% contre 46 l’année dernière.

Les épreuves du Bac dit Général soutenues par 119 lycéens ont, elles, été réussies par 53,80 % (contre 58,8 en 2012) d’entre eux, répartis comme suit :

 

Général Inscrits Présents Admis Réussite Mention Très Bien
Littéraire (L) 26 26 24 92,3 % 2
Scientifique (S) 44 44 24 54,5 % 3
Economique et Social (ES) 49 47 16 32,7 % 1
TOTAL 119 117 64 53,8 % 4

Que dire de ces chiffres ? En dehors du fait, que les littéraires tiennent logiquement la dragée haute sur un territoire où la diversité des langues est une problématique législative réelle dans des textes qui peinent à s’actualiser, mais est surtout une richesse tangible qu’il est urgent de valoriser ; les faibles résultats des filières S et ES, pourtant plus “fréquentées”, pourraient laisser penser à une inadéquation des choix d’orientation effectués dès la 2nde.

Quoiqu’il en soit, parmi les admis, combien vont pouvoir poursuivre des études supérieures ? Et comment oeuvrer pour que le choix de celles-ci puissent être fait en cohérence avec les besoins de Saint-Martin, à moyen et court terme; afin d’éviter la “fuite de matière grise” évoquée par la Préidente Hanson ce matin en Conseil territorial ?

Ces questions se posent en d’autres termes pour les jeunes diplômés du Bac professionnel qui affiche un taux de réussite de 66,5 % (contre 52 en 2012).

Bac Pro Bois & Matériaux Commerce Electrotechnique Restauration Comptabilité Nautique Secrétariat Automobile Total
Inscrits 15 30 29 31 24 13 15 16 173
Admis 6 23 28 17 14 5 14 8 115
Réussite 40 % 76,7 % 96.6 % 54.8 % 58.3 % 38.5 % 93.3 % 50 % 66,5 %

 

Enfin, dans la foulée, et parce qu’ils sont suffisamment honorables pour que l’on ne s’en prive pas, nous vous livrons ci-dessous les résultats des CAP qui frôlent une moyenne de 80% en livrant au territoire une main d’oeuvre qualifiée et “prête à l’emploi”. Espérons que ces 66 jeunes diplômés sauront trouver leur place sur un marché de l’emploi moribond.

CAP Inscrits Présents Admis Réussite
Agent Polyvalent Restauration 8 8 7 87.5
Ass.Technique Milieux Familial & Collectif 14 14 14 100
Cuisine 23 22 16 72.7 %
Employé Vente 13 13 7 53.8 %
Restauration 8 8 8 100 %
TOTAL 66 65 52 78.8 %

 

Voici donc quelques chiffres qui pour être révélateurs devraient s’étoffer de nombreux autres critères, mais qui nous offrent une image d’un pan de la société qu’il serait urgent de mettre en perspective du projet de développement du territoire.

La sensibilité de la Présidente en matière d’éducation saura, n’en doutons pas, faire vibrer au diapason instruction, formation et besoins de compétences locales.

Commenter avec votre compte Facebook
Sxminfo Antilles
Par Sxminfo Antilles juillet 4, 2013 22:48

Les dernières infos

Suite...