Pas de 75%: Fillon déclare que c’est une sanction de la démagogie de Hollande

Autre
Par Autre décembre 29, 2012 13:34

Pas de 75%: Fillon déclare que c’est une sanction de la démagogie de Hollande

François Fillon a estimé aujourd’hui que la décision du Conseil constitutionnel d’annuler plusieurs dispositions du budget 2013 dont la taxation à 75% “sanctionnaient la politique de matraquage fiscal menée par François Hollande depuis sept mois”.

Dans un communiqué, le président du groupe Rassemblement-UMP à l’Assemblée national, a jugé que les décisions du Conseil “sanctionnaient aussi (la) démagogie” de François Hollande “en faisant adopter précipitamment des dispositions au mépris des principes de notre Constitution”.

Les députés R-UMP et UMP, ainsi que les sénateurs UMP avaient saisi le Conseil constitutionnel sur le budget 2013.

«Que la dépsne publique soit diminuée»

François Fillon a fait valoir que “depuis mai 2012, (il) n’av(ait) eu de cesse de mettre en garde contre la politique fiscale orchestrée par François Hollande”. Pour lui, “cette politique brouillonne, sans vision stratégique pour notre économie, ne peut que conduire qu’à la récession et à la montée du chômage”.

Il a relevé que “les dernières données économiques disponibles en cette fin d’année montrent une stagnation de l’économie française et sa très grande fragilité”, en estimant que c’était “un signal d’alarme que François Hollande ferait bien d’entendre”.

L’ancien premier ministre a demandé au chef de l’Etat de “saisir l’opportunité de ces censures (…) pour que des réformes courageuses soient enfin menées en diminuant la dépense publique tout en sortant la France de la spirale fiscale dans laquelle ce gouvernement l’a engagée”.

AFP

Commenter avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre décembre 29, 2012 13:34
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*