Manifestation pour réclamer l’annulation des élections

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 5 Déc 2010 21:45

Manifestation pour réclamer l’annulation des élections

Décriant la fraude et les irrégularités qui auraient entaché les élections du 28 novembre, près de 2000 Haïtiens ont manifesté dimanche pour réclamer l’annulation du scrutin.

Une dizaine de candidats à la présidence et de leaders de l'opposition avaient pris la tête de la manifestation, finalement dispersée par la police antiémeute qui a fait usage de gaz lacrymogènes pour empêcher les manifestants de passer devant le palais présidentiel.

Le directeur général du Conseil électoral, Pierre Louis Opont, est resté ferme: «les résultats des scrutins devraient être publiés lundi, au plus tard mardi», a-t-il promis.

«Arrêtez (le président sortant) René Préval, destituez le Conseil électoral provisoire», ont scandé des manifestants qui s'en sont également pris au chef de la Mission de l'ONU en Haïti, Edmond Mulet, avant d'être chahutés par des groupes qui s'opposaient à la manifestation.

Les manifestants auraient également jeté des pierres à l’endroit de véhicules onusiens.

«Il n'y a pas eu d'élections, c'était une sélection. On n'a pas eu la chance de voter dimanche, on a fait voter des morts à notre place et les gens de Jude Célestin (le candidat du parti au pouvoir) ont bourré les urnes», a dénoncé Gloria Pierre, une manifestante.

«Michel Martelly a gagné la présidentielle. Nous voulons que notre candidat soit proclamé vainqueur, il n'est pas un corrompu comme les autres», a ajouté un jeune homme rapidement interrompu par un petit groupe de manifestants.

(Source AFP)

 

[ad#ad-2]

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 5 Déc 2010 21:45