Sensibilisation au port des équipements de sécurité routière (casque et ceinture)

Gendarmerie
Par Gendarmerie janvier 23, 2013 14:10

Sensibilisation au port des équipements de sécurité routière (casque et ceinture)

Du 07 janvier au 18 février 2013, la compagnie de gendarmerie départementale de Saint-Martin et Saint-Barthélémy participait, sur l’initiative du commandement de la gendarmerie de Guadeloupe, à une vaste opération de sensibilisation au port des équipements de sécurité routière (casque, ceinture de sécurité, dispositifs de retenue pour enfant…).

D’abord préventive, cette opération était l’occasion de rappeler qu’en 2012, parmi les 5 personnes décédées sur le routes de la partie française de l’île de Saint-Martin, trois étaient des conducteurs de deux roues. En outre, entre 2010 et 2012, 11 conducteurs ou passagers de deux roues perdaient la vie et 52 étaient blessés, parmi lesquels certains garderont des séquelles à vie.

Ce triste constat permettait ainsi aux forces de l’ordre de démontrer toute l’importance que revêt le port des équipements de sécurité, en particulier pour les deux roues. En outre, l’action de la gendarmerie visait également à sensibiliser les parents sur l’importance de porter la ceinture de sécurité, et d’attacher leurs enfants à l’arrière des véhicules.

Après cette première phase à vocation préventive, les forces de l’ordre s’attachent à présent à vérifier que les messages sont bien passés, qu’ils ont été entendus et écoutés par le public ciblé. Ainsi, le mardi 22 janvier 2013, la brigade motorisée de Saint-Martin réalisait une opération de contrôle aux abords de plusieurs établissements scolaires, dont les collèges de Soualiga et du Mont- des-Accords.

Au cours de cette opération, pas moins de 21 infractions ont été relevées, dont plus de la moitié portant sur le port des équipements de sécurité (13 non port de la ceinture de sécurité en particulier, conducteur et/ou passager). D’autres comportement contrevenants, voire délictuels, et donc plus graves, ont également été relevés, parmi lesquels 03 défaut de permis de conduire dont un en récidive. Enfin, l’usage du téléphone au volant continue d’être observé et donc réprimé, comportement pourtant aujourd’hui bien identifié comme l’une des causes principales d’accident, qui plus est en zone urbaine, aux abords des établissement scolaires.

Preuve que les actions tant en matière de prévention que de répression méritent d’être poursuivies.

Commenter avec votre compte Facebook
Gendarmerie
Par Gendarmerie janvier 23, 2013 14:10

Les dernières infos

Suite...