OURAGAN TOMAS

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 5, 2010 14:42

Résumé de la situation actuelle et observation :

MAJ 14h00 Vendredi 5 Novembre 2010

La tempête tropicale Tomas s’est renforcé durant la nuit et est devenue ouragan de catégorie 1.
L’ouragan Tomas passe en ce moment entre Cuba et Haïti qui ont été placés en alerte ouragan depuis mercredi et qui subissent déjà les effets de ce phénomène depuis hier, principalement de fortes précipitations qui auraient déjà fait une victime en Haïti, hier jeudi, emportée par une rivière en crue. Tomas s’est  encore renforcé ces dernières heures avec des vents atteignant les 130 km/h et des rafales plus fortes et il pourrait encore se renforcer. Tomas apporte des pluies diluviennes sur Haïti en particulier sur la côte Sud Ouest et Nord Ouest de l’île jusqu’à samedi, ce qui pourrait apporter des cumuls de pluies maximums, pour cette période, de l’ordre de 15 inches soit environ 380mm par endroit. Tomas devrait ensuite traverser les Bahamas en passant sur les Iles Turks et Caïcos, elles aussi placées en alerte ouragan, ce soir avant de s’évacuer vers le Nord Est.

Une onde tropicale est susceptible d’intéresser l’Arc ce week-end, elle s’étend du 11 au 22 Nord et 39 au 46W. Une forte activité pluvio-orageuse est associé à cette zone pour le moment.

Selon le modèle GFS, un autre phénomène pourrait se former dans les Caraïbes dans environ 5 – 6 jours à partir de maintenant. (Ce modèle est susceptible de revoir ses prévisions et donc cette information est donnée juste à titre indicatif et ne peut être considéré en elle seule, comme une prévision fiable et sûre)

La suite ici : http://www.chasseurs-de-cyclones.com/phenomenes-en-cours/

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 5, 2010 14:42
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*