SAINT-MARTIN: Réponse à Daniel Gibbs sur la vision de développement du RRR

Sxminfo Antilles
Par Sxminfo Antilles 25 Oct 2012 00:15

Dans le St-Martin’s Week du 22 octobre 2012, le capitaine (ad-hoc ?) du Team Daniel Gibbs 2012 ironise sur le fait que “la majorité RRR n’a qu’une vision “africaine” de notre territoire, depuis un certain discours de politique générale calqué sur le Burkina Faso !”. Mais on peut aussi retrouver avec autant d’humour un certain discours magistral de Daniel Gibbs sur la coopération régionale de St-Martin, qui n’est qu’une vision “martiniquaise” de notre coopération régionale, totalement aspirée d’un mémoire d’Alfred Lagrange de 1999.

Soyons sérieux ! Notre vision du développement de notre territoire et de notre coopération régionale n’est ni burkinabaise, ni martiniquaise !

“La Vision” était d’ailleurs le slogan électoral de l’équipe UP au sein de laquelle Daniel Gibbs fut élu en 2007, vision qui nous a conduit tout droit vers cet enfer financier que nous subissons maintenant.

Rappelons en effet, à ceux qui l’auraient oublié, que Daniel Gibbs a été aux commandes de Saint-Martin depuis 2001, comme Maire-adjoint d’abord, puis comme Vice-Président de la Collectivité depuis 2007, en charge jusqu’au 9 novembre 2010 (il y a moins de 2 ans) du développement économique, du tourisme et des transports, et Président de l’Office du Tourisme, du Port de Galisbay et de l’Etablissement aéroportuaire de Grand-Case. Avant de critiquer les nouveaux élus, un opposant issu des anciennes majorités ferait peut-être bien de regarder dans le rétroviseur pour faire le bilan de ses résultats concrets sur les dix dernières années.

Les principaux points du programme de notre Groupe RRR ont été très clairement affichés lors de la dernière campagne électorale et ils restent plus que jamais à l’ordre du jour. C’est ce programme du RRR que 57% des électeurs ont choisi aux dernières élections territoriales. Pour ceux qui ont des trous de mémoire, nous rappelons ci-dessous seulement les points concernant :

– le rétablissement de la santé financière et budgétaire de la Collectivité

– la relance et la diversification de notre économie

– la croissance du tourisme

Rappelons aussi que le développement durable de notre territoire passe aussi par son attractivité et sa compétitivité et par le rétablissement de la confiance. Les efforts réalisés depuis que notre équipe est en place portent déjà leurs fruits. Saint-Martin est en passe de restructurer ses finances et commence à retrouver sa crédibilité.

Bien faire et laisser braire, c’est ça le RRR !

René-Jean Duret,

Conseiller territorial,

Président du groupe des élus de la majorité RRR au Conseil Territorial

P.S. : Au-delà des extraits ci-après, la totalité du programme de notre Groupe RRR reste accessible sur notre site internet de campagne (www.groupe-RRR.org).


EXTRAITS DU PROGRAMME ELECTORAL DU R.R.R.

Rétablir la santé financière et budgétaire de la Collectivité par :

– La mise en place d’une véritable politique de rigueur et de contrôle budgétaire

– La mobilisation de toutes les énergies pour une optimisation de la dépense publique

– L’optimisation du rendement de la fiscalité et la lutte contre la fraude, l’évasion et l’injustice fiscale

– La contrainte des services fiscaux en charge de l’établissement et du recouvrement de l’impôt à l’efficacité et à un rendement meilleur

– La renégociation et la bataille ferme pour garantir les intérêts financiers de la Collectivité dans le cadre de l’évaluation des transferts de compétences

– L’audit de tous les marchés et contrats de prestations de la Collectivité afin de vérifier que toutes les parties remplissent effectivement leurs obligations conformément aux engagements pris.

 

Relancer et diversifier l’Economie afin de créer richesse et emplois par :

– Le développement concerté du territoire

– L’encouragement à l’Industrie à forte valeur ajoutée (transformation, exportation)

– La redynamisation de son front de mer et la réhabilitation du quai de Grand-Case

– La création d’un fond de développement et de l’entreprenariat social, en générant des solutions qui conjuguent utilité sociale et efficacité économique

– Le renforcement des dispositifs de microcrédits en vue d’une croissance économique locale

– La création d’une « Free Zone » de commerce interrégional, de distribution, d’import-export et du e-commerce

– Le réajustement de la fiscalité

– La création d’un pôle tourisme et immobilier global

– L’instauration du bail à réhabilitation destiné à mettre sur le marché de nouveaux logements privés mais aussi de relancer l’activité du BTP de proximité pour les artisans et petits entrepreneurs, tout en garantissant le droit à la propriété de notre population

 

Favoriser la croissance du Tourisme par :

La relance économique passe par un plan global de réaménagement du territoire et de développement durable pour une valorisation de notre île :

• La mise en valeur du patrimoine bâti existant

• La gestion de la propreté et de l’environnement

• Le développement du réseau hôtelier

• Le maillage du réseau routier (amélioration des accès et de la circulation par de nouveaux projets routiers)

• Le transfert des 50 pas géométriques dans le domaine privé de la Collectivité et la régularisation définitive de la situation foncière des occupants

• La restructuration des quartiers, construction de locaux associatifs et d’équipements sportifs de proximité, l’amélioration de l’habitat existant, la réhabilitation de l’habitat insalubre, la réalisation de logements en accession à la propriété, la vente de logements sociaux

• La coordination avec le conservatoire du littoral pour la réalisation d’un front de lagon de Grand Case, pour réduire les embouteillages et permettre un accès plus direct à l’aéroport de Grand Case

• Le développement des équipements susceptibles de promouvoir le tourisme vert (pistes cyclables, pistes VTT, sentiers de randonnée, parcours sportifs, nettoyage des plages, aménagement et signalisation des sites naturels, bouées sur sites de plongées, etc…) en partenariat avec les associations et prestataires de services concernés

• La coopération avec la partie hollandaise pour les projets d’intérêt commun : prévention des inondations dans le bassin versant de Middle-Région/Quartier d’Orléans, la lutte contre les pollutions du grand étang de Simpsonbay, la liaison routière Est-Ouest (Friendly Road), le traitement des déchets, l’enlèvement et l’ élimination des carcasses de véhicule, l’ interdiction d’ importation de sacs plastiques et de produits polluants

– La redynamisation de Marigot et de son front de mer, qui doivent redevenir le centre commercial attractif de la partie française

– La réhabilitation du quai de Grand-Case pour un accès direct à la mer

– La création d’ une charte nautique

– La mise en valeur du savoir- faire traditionnel de nos quartiers.

Sxminfo Antilles
Par Sxminfo Antilles 25 Oct 2012 00:15