Bernard Werber : Parution du premier tome de sa nouvelle SAGA ” Troisième Humanité “

Autre
Par Autre 5 Oct 2012 18:35

Bernard Werber : Parution du premier tome de sa nouvelle SAGA ” Troisième Humanité “

C’est au Virgin Mégastore des Champs Elysée que Bernard Werber a donné, le 3 octobre 2012, le coup d’envoi de sa nouvelle SAGA.

« 20 ans après la parution des fourmis », et 2ans d’attente pour ses groupies. “

Bernard nous avait habitués à un certain rituel : La sortie d’un nouveau livre, chaque première quinzaine d’octobre. L’an passé, ses fans, furent privés de cette joie, et n’avaient pu se mettre sous la dent que le Tome 1 de la version BD des Thanatonautes. Il a fallu donc, attendre 2 ans cette fois-ci… Et oui, Bernard a pris une année supplémentaire pour mûrir sa nouvelle SAGA…

Bon ça c’est la version officielle ! Mais certaines indiscrétions facebookiennes et de file d’attente, laissent entendre, que l’attention de Bernard se serait laissé, quelque peu, distraire par les sourires et les cris d’un petit humanoïde, bien réel celui-ci. Bienvenue à ce dernier petit personnage… Le benjamin de la famille en somme.

Toujours est-il, que la file d’attente était plus longue que celle d’un certain téléphone goldenien. Certains sont venus de Suisse, de Belgique, du Portugal… Même de Paris, c’est vous dire !

Certains ont acheté le livre dès l’ouverture et, ont attendu l’arrivée de Bernard en lisant le premier tiers du livre ou en papotant sur les escaliers.

La saga “TROISIEME HUMANITE”

Bernard nous a expliqué lors de son allocution, que cette saga était un nouveau concept avec de nouveaux personnages dans un nouvel univers… Mais qu’il y faisait, comme à son habitude, des petits et des grands clins d’œil (les fourmis, l’encyclopédie, l’Atlantide, etc…), et qu’il lui était impossible d’écrire sans y inclure une histoire d’amour…

Le Synopsis officiel du livre :

Nous sommes à l’ère de la deuxième humanité.

Il y en a eu une avant.

Il y en aura une… après.

En Antarctique, le paléontologue Charles Wells et son expédition découvrent, tout au fond d’un lac souterrain, les restes de squelettes humains d’environ 17 m.

A Paris, son fils David Wells voit son projet d’étude sur le rapetissement humain sélectionné par un tout nouveau programme de recherches consacré à “l’évolution future de l’humanité”.

Le premier a trouvé l’ancienne humanité, le second entrevoit la prochaine humanité, mais ils sont loin encore de savoir la vérité.

C’est grâce au soutien et à la passion amoureuse d’une femme, Aurore Kammerer, spécialiste dans la connaissance des Amazones, que sera révélé le plus surprenant des secrets et réalisée la plus folle des expériences, modifiant à jamais l’avenir des générations futures.

Le moins que l’on puisse dire c’est que cela met l’eau à la bouche…

L’idée en bref (version image) :

Imaginez que sur Terre, dans tous les médias, le gros titre soit… « Une mystérieuse voix nous parle ».

Une voix inconnue dont on n’arrive pas à détecter la source qui inonde la bande FM sous la fréquence 88.8. Et les journalistes du monde entier d’expliquer que cette voix maternelle mais ferme, se présente sous le nom de GAÏA, et s’accorde sur les ondes pour délivrer un message.

Les destinataires du message : Nous les terriens…

Le message en résumé : « Je suis GAïA, votre mère nourricière… Je vous aime, mes chers enfants terriens…Mais là ! Vous me pompez un peu trop en ce moment… Je n’en peux plus… Alors, arrêtez vos bêtises, sinon je me fâche réellement »

Intéressant concept… Non ?

Une rencontre du troisième type ?

Bernard est-il un extra terrestre ? Aucun indice… On peut juste noter, mercredi soir, la présence de l’un des frères Bogdanoff… Mais ça ne suffit pas pour établir une déduction sérieuse.

Bernard est-il un homme de la deuxième ou troisième Humanité ? Un hybride sûrement.

Bernard est-il un extra lucide ? Ne lui demandez pas, il le niera… Mais la définition qu’il donne de l’apocalypse montre qu’il est bien « branché ».

Ce que l’on sent… C’est que Bernard est un type extra sensible…

Ce que l’on ressent : C’est que Bernard est un type extra tout simplement…

Le petit plus :

Merci à Bernard d’écrire avec fluidité et éloquence ce que beaucoup n’arrivent pas forcément à exprimer ou pensent en silence !

On pressent de par son interview de lancement, que BERNARD renoue clairement par ce livre, avec sa capacité prédictive et messagère.

Comme si GAïA avait utilisé son fluide par sa main pour écrire au travers de ses MOTS et ainsi, nous communiquer à nous Terre-Y-Un, ses MAUX, qu’il nous est, maintenant, urgent de PANSER…

N’est-il pas temps d’y réfléchir ?

Et surtout bonne lecture…

Marc Image pour SXMInfo…

Le site officiel de Bernard Werber : http://www.bernardwerber.com/intro_fr.html

Le Facebook Officiel dirigé par lui même : BERNARD-WERBER-OFFICIEL

Pour en savoir plus sur son intervention : 

Autre
Par Autre 5 Oct 2012 18:35