Transat AG2R: La flotte en mode transatlantique

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE avril 29, 2012 23:57

Transat AG2R: La flotte en mode transatlantique

© A.Courcou

Quinze des 16 équipages de la Transat en double AG2R étaient dimanche en mode transatlantique, après avoir laissé derrière eux une marque de parcours au nord de l’île de La Palma, aux Canaries, le dernier bateau devant à son tour la passer dans la journée.

En “mode transatlantique” car les Figaro Bénéteau 2, monocoques de 10,50 m partis il y a huit jours de Concarneau (Finistère), ont désormais un océan à traverser, soit quelque 2400 milles, avant d’arriver à Gustavia, sur l’île antillaise de Saint-Barthélemy.

La paire Erwan Tabarly/Eric Péron (Nacarat) était toujours en tête au pointage de 15h00 (heure française), devant Gildas Morvan/Charlie Dalin (Cercle Vert) et Paul Meilhat/Fabien Delahaye (Skipper Macif).

Toujours sur une route au sud-ouest, la flotte évoluait avec des vents de nord-est d’une quinzaine de noeuds. Les concurrents vont toutefois devoir composer avec un anticyclone qui devrait descendre au fil des heures pour s’installer sur une quasi totalité de l’Atlantique, du nord-est des Caraïbes jusqu’aux Canaries.

Dimanche, le trophée de la performance a été attribué à Louis-Maurice et Joanna Tannyères (Hôtel Emeraude Plage), qui ont parcouru 207,8 milles en 24 heures entre les deux classements de 11h00. Le père et la fille fermaient la marche, à quelque 200 milles derrière Tabarly/Péron.

Classement dimanche à 15h00 (heure française):

1. Erwan Tabarly/Eric Péron (FRA/Nacarat) à 2361,2 milles de l’arrivée

2. Gildas Morvan/Charlie Dalin (FRA/Cercle Vert) à 3,8 milles des premiers

3. Paul Meilhat/Fabien Delahaye (FRA/Skipper Macif) à 16,1

4. Thierry Chabagny/Christopher Pratt (FRA/Gedimat) à 18,3

5. Anthony Marchand/Romain Attanasio (FRA/Bretagne Crédit Mutuel) à 29,1

Source : Eurosport.com

Commenter avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE avril 29, 2012 23:57
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*