PRÉSIDENTIELLES 2012: Participation au premier tour de la présidentielle s’élève à 80,3% (estimation Ipsos)

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE avril 22, 2012 13:17

PRÉSIDENTIELLES 2012: Participation au premier tour de la présidentielle s’élève à 80,3% (estimation Ipsos)

Des électeurs se pressent dans un bureau de vote de Nantes (Loire-Atlantique) pour le premier tour de l'élection présidentielle, le 22 avril 2012. (FRANK PERRY / AFP)

On craignait une forte hausse de l’abstention pour le premier tour de l’élection présidentielle, dimanche 22 avril : cela n’est finalement pas le cas. Selon l’estimation de nos partenaires Ipsos-Logica Business Consulting, la participation devrait atteindre 80,3%. Les électeurs se sont donc légèrement moins déplacés aux urnes qu’au premier tour de 2007 (85,33% de participation), mais bien davantage que le 21 avril 2002 (73%), marqué par une abstention record.

A 17 heures, le taux de participation s’élevait à 70,59%, contre 73,87% en 2007 et 58,50% en 2002. Soit le deuxième meilleur taux à la même heure depuis 1981. La plus forte participation est enregistrée dans l’Aveyron (79,29%), alors que la plus faible l’est à Paris (59,07%).

A midi, le taux de participation était déjà de 28,29%, soit un petit peu moins qu’en 2007 (31,21%), année exceptionnelle en terme de participation, mais nettement plus qu’en 2002 (21,41%). A Paris, la participation en fin de matinée était même plus élevée qu’en 2007, à 21,68% aujourd’hui contre 20% il y a cinq ans.
Le scrutin, qui a débuté à 8 heures en métropole, doit s’achever à 18 heures dans 70% des communes de la métropole. Un arrêté préfectoral peut être pris pour retarder la clôture. Dans une centaine de communes, dont plusieurs grandes villes comme Toulon, Rennes, Orléans, Tours, Blois, les bureaux seront ouverts jusqu’à 19 heures. Un quart des bureaux fermeront à 20 heures, notamment à Paris et en Ile-de-France, sauf en Seine-et-Marne, à Marseille, Lyon, Toulouse.
 
Les résultats à 20 heures

C’est à 20 heures que sera levée l’interdiction de publier ou diffuser, notamment sur internet, les premières estimations de résultats. Cette question a donné lieu à un vif débat, à l’heure de l’internet généralisé et dans la mesure où les médias étrangers ne sont pas soumis à la loi française.

Craignant que des organes de presse violent la loi, les autorités de contrôle ont rappelé les règles et prévenu que des sanctions seraient prises. La quasi-totalité des médias ont annoncé qu’ils n’en prendraient pas l’initiative, mais si un seul d’entre eux brave l’interdit, leurs bonnes résolutions pourraient s’effondrer.

Comme à chaque élection, le taux de participation constitue une première inconnue de la journée. Les instituts de sondage prévoient une abstention d’environ 25%. En 2007, l’abstention au premier tour avait été de 16,23%.

Source: FTVi avec AFP

Commenter avec votre compte Facebook
F. LETUVEE
Par F. LETUVEE avril 22, 2012 13:17

Les dernières infos

Suite...