Communiqué Gendarmerie Saint Martin

Gendarmerie
Par Gendarmerie août 21, 2011 11:37

Communiqué Gendarmerie Saint Martin

Viol en réunion : les cinq mineurs mis en cause déférés.
Le 16 août 2011, une jeune femme déposait plainte pour un viol commis en réunion.Après avoir procédé aux opérations de constatations, les gendarmes de la communauté de brigades de Saint-Martin identifient rapidement les mis en cause. Dès le 17 août au petit matin, une opération de police judiciaire est conduite sur Quartier d’Orléans avec l’appui des gendarmes de l’escadron 23/9 de Chauny et du peloton de surveillance et d’intervention de la compagnie. 5 mineurs âgés de 14 à 17 ans sont placés en garde à vue. Après une première journée d’audition, celles-ci seront prolongées.
Le vendredi 19 août 2011, les 5 mineurs ont été déférés devant un magistrat de Pointe à Pitre. Mis en examen et placés sous contrôle judiciaire, 2 ont été placés dans un centre éducatif fermé tandis que les 3 autres ont été placés en foyer.

Ecole Simeone Trott : les 4 mineurs mis en cause identifiés et entendus par les gendarmes.
Le mercredi 17 août en fin d’après midi, des dégradations importantes étaient commises dans plusieurs salles de classe de l’école Simeone Troot. Les investigations conduites par les enquêteurs de la communauté de brigades de Saint-Martin permettent d’identifier les 4 auteurs présumés. Âgés de 09 à 11 ans, les quatre garçons et leurs parents sont entendus dans les locaux de la brigade dès le vendredi 19 août. Ils reconnaîtront les faits, commis sans but précis.
Ces garçons étant pénalement irresponsables au regard de leur jeune âge, seules des mesures éducatives pourront être prises par la justice. Néanmoins, les parents demeurent civilement responsables et auront à réparer le préjudice causé.

Interpellation sur la voie publique pour infraction à la législation sur les stupéfiants.
Le vendredi 19 août 2011 en fin de matinée, alors qu’ils effectuent une surveillance discrète, les gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention détectent un homme porteur d’une arme blanche sur la voie publique à Grand Case. Ils procèdent rapidement à son interpellation et saisissent 30 grammes d’herbes de cannabis, 13 grammes de cocaïne, le tout conditionné pour la vente, ainsi qu’une balance de précision. Placé en garde à vue par les enquêteurs de la communauté
de brigades de Saint-Martin, le mis en cause sera jugé prochainement par le tribunal correctionnel pour infractions à la législation sur les stupéfiants et port d’arme de 6° catégorie.

Commenter avec votre compte Facebook

Gendarmerie
Par Gendarmerie août 21, 2011 11:37
Écrire un commentaire

27 Commentaires

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire