Covid 19 : Début de la vaccination chez les médecins généralistes volontaires, Saint Martin emboîte le pas…

Joëlle
Par Joëlle 15 Mar 2021 01:27

Covid 19 : Début de la vaccination chez les médecins généralistes volontaires, Saint Martin emboîte le pas…

Dans le cadre d’un coup d’accélération dans la campagne de vaccination, les médecins volontaires ont la possibilité de vacciner dans leur cabinet leurs patients depuis le 25 février 2021.

Le vaccin administré est le AsrtraZaneca, ciblant particulièrement les personnes entre 50 et 64 ans et présentant des comorbidités.
Le médecin volontaire doit préparer au préalable ce temps de vaccination : la commande et la réception du sérum, la prise de rendez-vous avec les patients prioritaires présentant des comorbidités.
Ensuite il doit fixer dix rendez-vous le même jour correspondant au nombre de doses dans un flacon sur un laps de temps réduit,
En effet, une fois ouvert le contenu du flacon doit être administré dans les six heures suivant son ouverture.

Ce samedi 13 mars 2021, le coup d’envoi a été donné par le docteur Julien Pichon, médecin volontaire, dont le cabinet est situé :
24 rue Charles Height à Concordia; 97150 saint Martin.

Un petit retard par rapport à la date annoncée plus haut, dû à une réception tardive du fameux vaccin.

Comment se passe la vaccination au cabinet ?

A l’issue de ses consultations habituelles du samedi matin, les patients volontaires et retenus se sont rendus au cabinet du médecin pour recevoir le vaccin.
Les différents rendez-vous ont été donnés à différent horaire (5 à 10 minutes d’intervalle) afin de ne pas encombrer la salle d’attente et d’assurer ainsi un flux de passage correct !

Afin de procéder à la vaccination le patient est reçu individuellement par le médecin.
Après le volet administratif, le médecin doit renseigner un fichier informatique et national sur le futur vacciné. Fichier pré rempli et ayant une bonne ergonomie facilitant ainsi le coté administratif pour le praticien !

Le médecin donne quelques précisions sur le vaccin au patient.

Après la piqure ; Il est remis au patient le document « données télétransmise à l’Assurance Maladie : vaccination contre la covid 19 » ; document qui doit être conservé par le patient qui est une preuve de sa vaccination.

Le patient vacciné est invité à rester en salle d’attente une dizaine de minutes : le temps de la surveillance « post vaccinale ».

Il faut compter en moyenne 10 à 15 minutes par patient (sans la surveillance) !

Enfin, pour une efficacité optimale du dit vaccin, une deuxième injection est à planifier d’ici 4 à 12 semaines après la première piqure.

Ainsi, le docteur Pichon reprogrammera une nouvelle session de rendez-vous avec les patients ayant reçu une première injection ce jour ; dès qu’il recevra le flacon pour la seconde injection !

Joëlle Alphonsine / Sivatte

Joëlle
Par Joëlle 15 Mar 2021 01:27
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*

Les dernières infos

Suite...