Situation des manifestations à Saint-Martin

Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin décembre 17, 2019 11:08

Situation des manifestations à Saint-Martin

Depuis le début des mouvements, Mme la Préfète de Saint-Martin et Saint-Barthélemy poursuit les contacts avec les représentants de la société civile, les conseils de quartier et des associations.

Elle s’est rendue le 13 décembre sur les points de blocage de Grand Case et de Quartier d’Orléans pendant plusieurs heures. Le 14 décembre, une délégation de manifestants présents sur Agrément a été rencontrée. Hier, plusieurs représentants de la société civile et des responsables d’associations ont demandé à être reçus en Préfecture pour échanger sur les difficultés de la population de Saint-Martin en post-Irma.
Au cours de tous ces échanges constructifs, les personnes présentes sur place ont évoqué leurs inquiétudes sur le PPRn et la pollution de l’eau mais aussi sur l’état des routes, l’éclairage, la reconstruction difficile pour certaines familles, la précarité d’une partie de la population, l’éducation, les questions liées au logement, les difficultés liées au droit de propriété à Saint-Martin.

S’agissant du PPRn « submersion marine », la Préfète rappelle le message relayé par Mme la Ministre des Outre-mer : le projet de PPRn n’est pas approuvé définitivement et qu’il continue d’évoluer au fil des jours. Après les premières étapes de rédaction et de consultation, la procédure d’actualisation du PPRn de Saint-Martin pour l’aléa cyclonique entre dans une nouvelle phase. La commission d’enquête publique a rendu son rapport et ses conclusions motivées. La Collectivité de Saint-Martin, les socio-professionnels et de nombreux habitants lui ont remis leurs observations. Les services de l’État prendront le temps nécessaire pour étudier l’intégration dans le projet des recommandations et des 318 remarques. Cette démarche sera réalisée en concertation par le comité local souhaité par Mme la Ministre des Outre-Mer. Chaque demande de déclassement déposée au moment de l’enquête publique sera étudiée au cas par cas.

La Préfecture rappelle que pour toute incertitude ou demande relative à un cas particulier, des permanences sont organisées depuis plusieurs mois en Préfecture par les services de la DEAL, le mercredi matin sur rendez-vous (05 90 52 30 50).

Cette étape permettra à la Collectivité de poursuivre en parallèle la révision de son plan d’occupation des sols et les réflexions sur l’aménagement du territoire. Elle pourra compter sur le partenariat de l’État. C’est dans ce cadre que seront étudiés les éventuels projets de protection du littoral que la Collectivité de Saint-Martin pourrait présenter. Ces ouvrages seraient susceptibles de faire encore évoluer la couleur des zones concernées ouvrant ainsi de nouvelles perspectives d’aménagement. De plus, il est rappelé que le projet de PPRn permet la réparation des habitations dans toutes les zones. Si un bien est détruit par un autre aléa (par exemple un incendie), il peut aussi être reconstruit. Il n’y a eu et il n’y aura aucune expropriation.

Enfin, le projet prend en compte via une zone orange la dimension de développement économique (Grand Case et la baie orientale) et de développement urbain (Centre de quartier d’Orléans et centre de Marigot). Ces deux zonages ont été déterminés par la Collectivité. Les constructions de maison, de commerce, de restaurant, y sont autorisées.

Une partie du règlement a été appliquée par anticipation pour les seules constructions nouvelles. Cela permet de lever les « sursis à statuer » sur certains permis de construire qui étaient bloqués. C’est le cas par exemple des permis de construire déposé dans les zones d’intérêt économique ou les centres urbains.

Sécurité :
La situation est calme dans l’ensemble, malgré quelques difficultés ponctuelles. Les forces de gendarmerie œuvrent dans un souci de protection de la population.

Axes routiers : 
Les conditions de circulation sont normales entre Marigot et Hope Estate.

Sandy Ground et Quartier d’Orléans restent bloqués.

Il est toutefois à noter qu’un blocage est en cours de formation au carrefour de la rue Low Town et de la rue de Hollande.

L’axe Bellevue est bloqué rendant impossible l’accès à l’aéroport Juliana.

La Gendarmerie est sur place pour rétablir la circulation. Infrastructures

La gare maritime et les aéroports sont fonctionnels.

Ouverture des écoles : 
La question de l’ouverture des écoles sera réévaluée chaque jour en fonction de l’évolution de la situation.

La Préfecture appelle à la responsabilité de chacun pour garantir la reprise des écoles.

Commenter avec votre compte Facebook
Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin décembre 17, 2019 11:08

Les dernières infos

Suite...