Île de la Dominique : Son 20ème World Créole Music Festival et son 40ème anniversaire de l’indépendance

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 4, 2018 15:00

Île de la Dominique : Son 20ème World Créole Music Festival et son 40ème anniversaire de l’indépendance


Cette année c’était le 20ème World Creole Music Festival (WCMF), tenu du 26 au 28 octobre 2018 sur l’Ile de la Dominique au Windsor Park à Roseau. SXMINFO était sur place pour vous…

Après l’annulation de l’édition 2017 du WCMF suite au passage du cyclone Maria, cette année la Dominique fait un doublon et fête en même temps les 40 ans de son indépendance et signe la 20ème édition du festival.

Le Ministre du Tourisme et de la Culture Robert Tonge à déclaré lors la soirée de lancement du World Creole Music Festival que cet événement était une fierté pour l’île de la Dominique :  ” J’invite tous les Dominiquais à prendre part à cet événement, à le considérer comme une victoire face à l’adversité récente et comme une nouvelle étape sur le chemin vers le rétablissement de l’île. La Dominique est de nouveau prête à accueillir le monde pour vivre une célébration exceptionnelle. C’est notre 40ème anniversaire de l’indépendance et le World Creole Music Festival est la pièce maîtresse de ce qui promet d’être une explosion culturelle ! “

Tout a été dit et franchement, on ne peut qu’approuver le Ministre tant ce fut un succès pour le WCMF au stade Windsor Park Sports de Roseau les 26, 27 et 28 octobre derniers.

Le World Creole Music Festival, événement majeur de la scène musicale des Caraïbes, vient d’enfoncer le clou de la renaissance sur la scène touristique de la Dominique après le passage de l’ouragan Maria en septembre 2017.

Ouverte depuis le début de cette année, l’ensemble de l’île s’est mobilisée pour pouvoir accueillir de nouveau les visiteurs dans les meilleures conditions possibles.

Un seul bémol peut être du côté de la gestion des ferry à Roseau ou durant les 3 jours qui ont suivi l’événement, il était plus facile de prendre un gros coup de soleil que de se voir embarquer dans des délais raisonnables.
On ne peut qu’espérer que les autorités et l’office du tourisme puissent améliorer ce genre de coup de feu incontournable lorsque que l’on organise un festival de cette ampleur.

On a pu voir sur scène la star jamaïcaine du reggae Chronixx bien évidemment, mais aussi les artistes de dancehall Mavado of jamaica, les spécialistes du zouk jean marc Ferdinand, Francky vincent et stephane Ravor sans oublier les Soca starts , Machel Montano et Kes the Band… Les artistes locaux n’ont bien entendu pas été oublié, on avait sous les yeux et dans les oreilles Midnight Groovers, Signal Band, Triple Kay, Mizik a Nou All Stars et le chanteur dominiquais Asa Banton. Michel Martelly, ex président de la République d’Haïti était aussi de la partie. Pour celui qu’on surnomme “Sweet Micky”, politique et musique sont indissociables en ce sens que les deux disciplines nécessitent d’avoir du cœur.

Cette édition 2018 du World Creole Music Festival coïncidait avec le 40ème anniversaire de l’indépendance de l’île de la Dominique face au Royaume-Uni qui a eu lieu le 3 Novembre 1978. 

Des signes positifs pour l’avenir, la population de la Dominique accueillante en marge d’un pays d’une richesse inouïe en terme de flore et de faune devrait retrouver très rapidement une place d’honneur des destinations touristiques de la Caraibes. Le pays aux 365 rivières n’est qu’a quelques heures du monde et mérite toute l’attention de ces visiteurs.
Située au nord de la Martinique et au sud des Saintes et de Marie-Galante, ce petit bout de terre de 46 km de long et 25 km de large, regorge de trésors insoupçonnés pour les amoureux de nature et de découverte.

A propos du World Creole Music Festival

Le festival dominiquais célèbre la culture créole de la Caraïbes, de l’Europe et de l’Afrique. Le World Creole Music Festival a lieu chaque année en octobre. C’est un événement important dans l’agenda des festivités créoles et des célébrations de l’indépendance de l’île de la Dominique qui se déroulent pendant cette période, tout en stimulant le tourisme. Chaque année, plusieurs genres musicaux sont mis à l’honneur : reggae, zouk, kompa, cadence, bouyon, salsa, dancehall et hip hop, meringue, soukous ou encore zydeco. Le festival est souvent surnommé ” Trois Nuits de Rythmes Pulsants ” pour son large répertoire de styles musicaux représentés à chaque édition.

A propos de l’île de la Dominique

Située au centre de l’archipel caribéen, à égale distance de la Martinique et la Guadeloupe, l’île de 1250 km2 bénéficie d’un climat tropical et offre une variété de paysages sans comparaison : montagnes, volcans, forêts, rivières et cascades… Cette nature préservée fait de la Dominique une destination idéale pour s’adonner sans limites aux sports de plein air (randonnée, plongée sous-marine ou snorkeling, baignade en rivière), profiter des nombreux spas naturels qui parsèment l’île ou observer les baleines… La culture dominiquaise est imprégnée par l’histoire anglaise et les traditions créoles : cette richesse culturelle se reflète aussi dans l’architecture, la gastronomie et la musique.

Quelques chiffres pour vous donner une idée

– 365 rivières et 12 chutes d’eau incontournables.
– le Morne Diablotin, le piton le plus élevé de l’île culmine à 1447 mètres.
– 6 sortes de forêts tropicales qui couvrent 60% de l’île. La plus célèbre est la ” Rain Forest “, unique en son genre.
– 11 montagnes
– 172 types d’oiseaux et plus de 1000 variétés de plantes fleuries.
– 70 000 habitants dont 24 000 à Roseau, la capitale.

Un environnement préservé

La plupart des sites de randonnée et les rivières sont situés au coeur des parcs nationaux. Les visites sont souvent payantes, ce qui permet d’entretenir la nature et de protéger les différents lieux. Régulièrement aussi, un guide est proposé -voire imposé- afin d’accéder à ces trésors naturels nichés au coeur de la chaîne des pitons.

Comment s’y rendre ?

Par bateau : 
– L’Express des Îles (www.express-des-iles.com) – Départ de Fort-de-France ou de pointe-a-Pitre, arrivée à Roseau, la capitale dominiquaise (2 heures de trajet)
– Val’Ferry (http://www.valferry.fr) – Départ de Fort-de-France ou de pointe-a-Pitre, arrivée à Roseau ou Portsmouth.

Par avion : 

– La Liat (www.liatairline.com) – Arrivée à l’aéroport de Melville Hall à l’est de l’île (30 minutes de trajet).
– Airawak (http://www.airawak.com/fr/), compagnie aérienne française qui effectue des vols à la demande basée à la zone aviation générale de l’aéroport du Lamentin. Tel : 0596 51 66 88
– TC Air ” Taxi Caraïbes Air ” (http://www.tcair.fr/), compagnie aérienne française qui effectue des vols à la demande, basée à la zone aviation générale de l’aéroport du Lamentin. Tel : 0596 66 69 60

Suivre l’île de la Dominique sur Facebook : @IleDeLaDominique

Plus d’informations sur l’île de la Dominique : www.authentique-dominique.com et www.dominicaupdate.com

Office du Tourisme de la Dominique
Discover Dominica Authority c/o GroupExpression
Laure LE CORNEC
Tel. 01 58 01 01 30 – [email protected]

 

Crédit photos : Stephdeziles / Souleyman

La galerie photos du World Creole Music Festival

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 4, 2018 15:00
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire