Saint-Martin ou la prise de la Bastille

Jean-Louis Rousselot
Par Jean-Louis Rousselot octobre 1, 2018 20:10

Saint-Martin ou la prise de la Bastille


Je lis souvent, dans les échanges sur les réseaux sociaux très alimentés par d’aucuns ” Mais on n‘a pas besoin de Macron, c’est NOUS qui avons tout payé ” Ah bon, il est peut-être opportun de faire un point rapide, à la suite de son déplacement (promesse tenue), sans se noyer dans les chiffres mais sur quelques rappels qui me semblent importants

1/ Du fait de la baisse des recettes fiscales, ce qui est vrai, l’Etat alloue forfaitairement 50 millions d’euros par an en 2018 et 2019, ce qui permet de faire face au règlement des salaires de la COM (environ 1700 fonctionnaires territoriaux actifs dits A, B, C) et du moratoire/abandon de la fiscalité sur les entreprises et certains particuliers (TF, etc …)

2/ Le financement du chômage partiel, ce qui permet de prendre en charge une partie (70 %, je crois) du salaire des employés des entreprises en difficultés ou ayant dû arrêter leurs activités du fait de la conjoncture (les entreprises de jardinage et autres …), sur la base d’un nombre d’heures, dispositif prolongé en 2019 pour un montant de 75 millions d’euros (de mémoire), ce n’est pas rien

Cela dit, beaucoup d’autres entreprises prospèrent sur le terreau de l’Après IRMA (reconstruction, nettoyage, etc …), on peut souhaiter qu’elles règlent des impôts et paient des charges sociales …

3/ Maintenant les aides sociales diverses et variées qui sont particulièrement stables et l’on parle notamment de l’APL directement versé sur le compte des bailleurs dits sociaux (un peu chahutés ces derniers jours …) ou des privés qui ont remis en état leur habitation, encore sans doute des millions pour vivre sous des toits non mis hors d’eau ou consolidés ou non reconstruits, comme le rappelait notre Président

Une manne pour les rendements locatifs … mais pas pour le contribuable métropolitain

4/ De nouveau les entreprises, moratoire ou plus de paiement de charges sociales, c’est bien, les contributions aux différentes Caisses d’assurance maladie ou de retraite sont payés par un tiers qui est l’Etat

5/ Enfin mais de manière théorique, ce fameux RSA dont le remboursement à la CAF revient à la COM, on en reparle sous forme d’une jolie formule, la dématérialisation, nous sommes sauvés, ses encours débiteurs pour la COM seront définitivement figés et continueront d’être réglés par l’Etat

La shopping list n’est peut-être pas complète ?

Maintenant, mon propos n’est pas de contester certains abonnements systémiques qui sont vitaux en ce moment, simplement mon message est de dire qu’après les procédures, il faut « bousculer » le système, pour reprendre les termes de notre Président national, pragmatique et décontracté, qui fait le choix d’un comportement que l’on peut saluer d’ailleurs dans ce désastre, et, pour vous l’avouer, j’ai tendance à ne pas trouver cela trop stupide pour une Collectivité dite autonome sous l’Article 74.

JLR

Crédit photos : Stephdeziles

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Jean-Louis Rousselot
Par Jean-Louis Rousselot octobre 1, 2018 20:10
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. Florent Letuvee octobre 3, 03:51

    excellent…

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Les dernières infos

Suite...