Pascal Averne et Marie-Luce Panchard dans une forme de tourmente financière ? Pas que…

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE septembre 21, 2018 10:32

Pascal Averne et Marie-Luce Panchard dans une forme de tourmente financière ? Pas que…

L’ex directeur général des services de la collectivité dans une tourmente financière, voire juridique ? La Cour des comptes semble être claire sur le sujet…

Les magistrats de la Cour des comptes ont donc cloué au pilori la gestion de la Maire de Basse-terre, Marie-Luce Penchard, dans l’embauche d’un conseillé, considérant, dit la cours des comptes que la commune, malgré sa situation financière critique, a recruté en 2015 dans des conditions irrégulières, un collaborateur de cabinet d’un coût annuel supérieur à 160 000 euros, dont 36 000 euros de primes.
Ce collaborateur n’est autre que pascal Averne. Après être resté 2 ans en travaillant également sur les dossiers européens de la région, Pascal Averne a quitté son poste de saint martin où il était directeur général des services de la collectivité pour rentrer directement au cabinet du Maire de basse-terre. Puis, il est devenu inspecteur général à la région Guadeloupe en charge toujours des dossiers européens, en liaison même avec celle qui l’avait engagé à la ville de basse-terre, la vice-présidente de la région chargée des affaires européennes, Marie-Luce Penchard.
Tout allait bien jusqu’à ce que la Cour des comptes se penche également sur les comptes de saint martin du temps de la gestion de Pascal Averne. Le résultat est très critique et par ailleurs, pouvait être consulté en ligne jusqu’à que le rapport disparaisse du site de la cours des comptes…
En attendant, la Cour des comptes de Guadeloupe demande vigoureusement que la mairie annule la procédure de recrutement et récupère, au moins, les 160 000 euros annuels.

Cette affaire n’est vraisemblablement qu’une partie de l’iceberg des mauvaises “habitudes” d’une élite régionale qui risque fort de vibrer en harmonie dans les semaines à venir. Il semblerait que de nombreux dossiers soient sous le microscope de la justice.
Que ce soit à Saint-Martin, en Guadeloupe ou ailleurs, il semble que la fête est terminée.

Commenter avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE septembre 21, 2018 10:32
Écrire un commentaire

3 Commentaires

  1. Najo septembre 22, 15:24

    Pourquoi les arnaqueurs et plus ne font pas la prison

  2. EUGÈNE mars 13, 01:24

    Les copains et les coquins…la mafia …

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*