Saint-Martin s’incline face à la Guadeloupe lors du premier match pour la Gold Cup 2019

Albert Rosselló
Par Albert Rosselló septembre 13, 2018 21:23

Saint-Martin s’incline face à la Guadeloupe lors du premier match pour la Gold Cup 2019


L’équipe senior de football de Saint-Martin s’est déplacée samedi dernier à Anguilla où elle s’est opposée à la sélection guadeloupéenne à l’occasion de la première journée de tournoi de classement de la Ligue des Nations Concacaf.

Qualificatif pour la Gold Cup 2019, ce match a été remporté, sur la marque de 3 à 0, par les Gwadas Boys entraînés par l’ancien international français Jocelyn Angloma.

Les saint-martinois ne partaient pas favoris pour cette rencontre, certes, mais les joueurs ont joué à fond et le score aurait pu être plus lourd sans leur détermination face à un adversaire renforcé par trois joueurs professionnels venus de métropole pour l’occasion. D’entrée de jeu les guadeloupéens ont voulu prendre à la gorge la défense saint-martinoise qui a bien résisté. Mais à la 6e minute Florian David, un joueur qui évolue en Nationale dans le club de Rodez fusille David Saintil ouvrant ainsi la marque pour la Guadeloupe. De belles offensives des saint-martinois ne parviendront pas franchir la ligne de but adverse. A la 34e minute, Grégory Gendrey qui évolue en Nationale 2 dans le club alsacien de Schiltigheim, trouve le chemin des filets portant ainsi le score à 2 but à rien. Une première mi-temps qui se terminera sur ce score.

Une défaite encourageante

De retour des vestiaires, les locaux font preuve de bonnes intentions et tiennent la dragée haute à une équipe guadeloupéenne dont on attendait un jeu plus régulier et plus professionnel. Cela ne les empêchera pas de marquer un 3e but par l’intermédiaire de Yannick Passape à la 64e minute. Après un bon match Saint-Martin s’incline non sans démériter sur le score de 3 à 0.

En conférence de presse d’après match, David Baltase, entraîneur de Saint-Martin, estime que c’est « une défaite encourageante ». Arrivé à Saint-Martin au mois de février dernier, Baltase assure que le football n’existait plus sur l’île suite au passage du cyclone Irma, « avec l’aide de la Ligue de Football de Saint-Martin on a remis en place les compétitions (…) Il y avait un écart avec les autres nations qui, elles, ont continué à jouer au football. Je ne vois que du positif pour l’avenir ». Tout en affirmant que la Guadeloupe est une référence au niveau du football caribéen, et s’il y a encore beaucoup de travail à faire, « par moments on les a inquiété, car on a eu des occasions ».

Concernant la tactique, le coach saint-martinois avait prévu « de ne pas trop se livrer et de les attendre pour essayer de les contrer. Le premier but est venu anéantir un petit peu notre projet ». Un but venu un peu trop tôt selon David Baltase qui avait prévu un bloc à mi-terrain, mais les adversaires d’un jour les ont contraints à reculer, « mais, d’entrée, on n’avait pas prévu un bloc aussi bas ».

Saint-Martin a montré pas mal de bonnes choses

« Je suis satisfait de cette victoire », a déclaré d’entrée Jocelyn Angloma qui a assuré être venu pour la gagne, « on a essayé de jouer un bon ballon, mais par moments, ça a été assez bien, par moments moins bien, et quelques fois pas bien. Mais il est vrai que l’essentiel était de gagner et de bien débuter cette compétition ».

L’entraîneur guadeloupéen aurait aimé que son équipe marque plus de buts, « parce qu’on a eu des occasions et puis on aurait pu mieux jouer les coups, avec un peu plus de tranquillité. L’adversaire, à un certain moment, a baissé d’intensité, il a lâché un peu et c’est à ce moment-là qu’on aurait pu faire des choses ».

Avec l’arrivée de professionnels, le groupe des Gwadas Boys progresse, et pour Jocelyn Angloma, « ça a monté d’un cran, au niveau des joueurs locaux aussi. On avait trois joueurs professionnels, deux d’entre eux ont marqué. Mais c’est toute une équipe, c’est la Guadeloupe, des pros, des locaux, des gars qui jouent en R1 et qui essaient de donner le meilleur d’eux-mêmes ».

A propos de l’équipe saint-martinoise, Angloma affirme qu’elle a été « accrocheuse », mais « on a vu assez tôt qu’on pouvait prendre le dessus, ce qui a été le cas (…) C’est une équipe qui travaille. Je pense qu’avec l’entraîneur David Baltase ça travaille, ils ont montré pas mal de bonnes choses ». Mais après les difficultés rencontrées à Saint-Martin après le cyclone Irma, « je crois que le chantier de David est beaucoup plus élevé que le mien… ».

Le match Saint-Martin/Guadeloupe, auquel ont assisté près de 150 personnes, s’est déroulé sur le stade Raymond Gordon Ernest Guishard à Anguilla, car aucun stade n’est, pour l’instant, homologué à Saint-Martin suite au passage du cyclone Irma.

Albert Rosselló

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Albert Rosselló
Par Albert Rosselló septembre 13, 2018 21:23
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Les dernières infos

Suite...