Permanences organisées par le pôle Solidarité et Familles de la Collectivité pour aider les personnes dont le logement et (ou) le mobilier ont été sinistrés par l’ouragan IRMA (ou Maria).

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin septembre 21, 2017 10:19

Permanences organisées par le pôle Solidarité et Familles de la Collectivité pour aider les personnes dont le logement et (ou) le mobilier ont été sinistrés par l’ouragan IRMA (ou Maria).

Le pôle Solidarité et Familles de la collectivité de Saint-Martin, sis rue Paul Mingau à Concordia (immeuble Pôle Emploi) organise des permanences afin d’aider les personnes non assurées et victimes de l’ouragan Irma à effectuer une déclaration de leur sinistre immobilier et mobilier.

Les personnes ayant été sinistrées et souhaitant intégrer le village de tentes aménagé en face de l’aéroport de Grand Case pourront également s’inscrire.

Le pôle Solidarité et Familles est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h pour recueillir vos demandes.

Plusieurs points d’accueil et d’information seront mis en place directement dans les quartiers :

  • Maison de Solidarité et Familles d’Orléans : Pour les personnes résidant à Quartier d’Orléans, Oyster-Pond – Baie Orientale.
  • Ecole Primaire Elie Gibbes à Grand Case : pour les personnes résidant à Grand Case – Mont Vernon – Cul de Sac – Anse Marcel – Morne Oreilly – La Savane.
  • Local du Conseil de quartier n°5 (Marigot Low-Town) : pour les personnes résidant à St James – Low-Town – Bellevue – Concordia.
  • Local du conseil de quartier n°6 (Sandy Ground) : pour les personnes résidant à Sandy Ground – Terres- Basses – Baie Nettlé.

Ces permanences seront ouvertes jeudi 21 septembre, vendredi 22 septembre, lundi 25 septembre 2017, de 9 heures à 12 heures. N’hésitez pas à venir vous renseigner.

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin septembre 21, 2017 10:19
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*