1 er Mai : Quatre policiers blessés dans des heurts entre les places de la République et de la Nation à Paris

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE mai 1, 2017 13:50

1 er Mai :  Quatre policiers blessés dans des heurts entre les places de la République et de la Nation à Paris

Le silence assourdissant de la presse sur des heurts ont eu lieu en milieu d’après-midi en tête de cortège, où des activistes Black Bloc se sont positionnés devant les organisations syndicales en début de manifestation.

Photo : Pascal‏ @pascal44p

La CGT, la FSU, Solidaires et FO ont manifesté de la place de la République à celle de la Nation, pour réclamer qu’on en finisse ” avec les reculs sociaux qui font le terreau de l’extrême droite “. Les trois premières organisations ont appelé à ” faire barrage ” à Marine Le Pen, sans pour autant inviter ouvertement à voter pour le candidat d’En marche !. Force ouvrière s’est abstenue de donner une consigne, fidèle à sa tradition d’indépendance vis-à-vis des partis politiques. 30 000 personnes ont manifesté dans Paris selon la préfecture de police, 80 000 selon la CGT.

Quelque 150 activistes d’ultra-gauche vêtus de noir, cagoulés et masqués, “Black Bloc” et membres de la Confédération nationale du travail (CNT, anarchiste), avaient pris position en face des forces de l’ordre à l’entame du cortège pour perturber la manifestation. Ils ont jeté des projectiles sur les CRS qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes. Un homme avait été interpellé juste avant le début des heurts pour port d’arme prohibé.

Quatre policiers de la préfecture de police de Paris et des CRS ont été blessés dans les affrontements, ” dont un a été gravement touché à la main et un autre sérieusement brûlé au visage “, a fait savoir le ministre de l’intérieur, Matthias Fekl. Dans un communiqué, ce dernier a condamné ” avec la plus grande fermeté les violences intolérables commises à l’encontre des forces de l’ordre ” dans la capitale. Marine Le Pen a rapidement réagi sur Twitter : ” Je rends hommage aux deux CRS blessés à Paris. C’est cette chienlit et ce laxisme que je ne veux plus voir dans nos rues “. Au moins 4 personnes ont été arrêtées pour port d’arme prohibé, violences à agents de la force publique et dégradations, d’après les autorités. Lors de son meeting, Emmanuel Macron a rendu hommage aux CRS, qu’il a fait applaudir : ” A aucun moment nous ne devons céder au risque de guerre civile “, a-t-il déclaré.

La presse nationale n’était pas vraiment sur le front car il est était très difficile deux heures après les faits de trouver un article sur les circonstances des heurts sachant qu’il y a des policiers blessés dont deux très sérieusement.
Depuis, les réseaux sociaux ont pris le relai et de nombreuses vidéos et photos commencent à circuler sur le net.

DIRECT – Importantes tensions dans la manifestation du 1er Mai à Paris. Rémy Buisine en direct.

Publié par Brut sur lundi 1 mai 2017

Illustration Une : Préfecture de Paris

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE mai 1, 2017 13:50
Écrire un commentaire

4 Commentaires

  1. marie mai 1, 14:07

    en effet, impossible d’avoir des news sur la manif! la presse a gardé silencieux longtemps je trouve. ça prouve que les médias sont avec macron ou quoi ? ça me dégoute

  2. loic mai 1, 14:16

    fils de pute va te faire encule avec ton article de merde pro front nationale va te faire défoncer salope de fils de pute

  3. F. LETUVEE Auteur mai 1, 14:17

    Merci pour ce beau témoignage Loic. J’ai ton adresse Ip, ton mail et je vais déposer une plainte pour te faire chier a mon tour. Bon 1er Mai monsieur “Loic”

  4. michel mai 1, 14:45

    Un des policiers est entre la vie et la mort

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*