Martinique : Grève à Chronopost, pus de 500 colis bloqués

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 14, 2016 15:30

Martinique : Grève à Chronopost, pus de 500 colis bloqués

Prendre en otage les consommateurs, les clients, est devenu la base de négociation pour certains employés.

A priori, cela ne dérange pas 17 salariés sur les 30 que compose l’équipe de Chronopost Martinique qui dénonce les mauvaises conditions de travail. Depuis le mardi 6 décembre, soit plus d’une semaine, ils bloquent l’acheminement de plus de 500 colis.

Ils affirment ne pas avoir d’autre moyen de pression pour faire plier la direction qui pour le moment ne semble pas réagir à la situation.

A dix jours de Noël, cette grève tombe très mal. Les réseaux sociaux s’enflamment et dénoncent la prise d’otages systématiques des usagers de ces services à l’approche des fêtes.

Les grévistes se disent déterminés à maintenir leur blocage jusqu’à ce qu’une réunion de négociation soit organisée.

Source : France Tv Martinique

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 14, 2016 15:30
Écrire un commentaire

10 Commentaires

  1. Marc Campagnolo décembre 14, 20:21

    si il y en a ( des grevistes ) qui se retouvent la gueule defoncée, par des usagers exaspérés, faudra pas venir se plaindre

  2. Laurence Romanetti décembre 14, 22:54

    Quand on a pris des engagements avec nos clients et que le matériel est bloqué chez Chronopost, c’est bien dommage en cette fin d’année … ça fait pas très sérieux…

  3. Laurence Romanetti décembre 14, 22:55

    Et comme pas hasard toujours à la même période …. qui seront les prochains grévistes ?

  4. Victoria Newman décembre 14, 23:11

    “Prise en otage “cet élément de langage que l on retrouve dans la presse a tort et a travers est tout de même hallucinant…le jour ou serez reellement pris en otage et que votre vie en dépendra je vous garantis que les problemes de livraison de colis vont paraitront ridiculs

  5. Victoria Newman décembre 14, 23:14

    De plus avons nous des precisions sur le conflit?depuis quand les salariés déplorent leur conditions de travail?qu est ce que la société leur a repondu…?non rien encore un article a l emporte pièce visant a attiser les ressentiments puisqu il n explique strictement rien a part une pseudo prise d otage

  6. Fabrice Pool Man Sxm décembre 14, 23:45

    👍👍👍

  7. allo quoi décembre 14, 20:16

    @Victoria Newman : bof, je trouve que c’est plutôt bien de faire ce parallèle pour des gens que quand ils “travaillent” , se foutent bien de la gueule des clients. Cette entreprise est une belle m**de.

  8. Pierre Moissenet décembre 15, 00:29

    Guadeloupe Martinique c’est le même bordel, la culture de la grève est la source de tous les maux du développement économique

  9. Yva Osmond décembre 15, 12:43

    Terrorisme local

  10. Juan décembre 15, 17:49

    Victoria merci de partager avec nous sotre experience d’otage véritable, et expliquez nous comment vous avez sauvé votre vie. Ensuite nous pourrons comparer avec les entreprises qui ont des envois bloqués et qui ne sont pas payé au risque de perdre leur entreprise. Nous avons affaire a une sorte de terrorisme qui ne voit que son petit intérêt. Victoria si vous attendiez un colis pour vos enfants a leur offrir a Noel c’est facile : un monsieur qui n’est pas content il garde ton cadeau et il te le rendra quand son vilain patron aura cédé de vant ses exigences tout a fait honorable ou pas

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*