Insécurité : Un lycéen assassiné en Guadeloupe

Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà septembre 14, 2016 18:00

Insécurité : Un lycéen assassiné en Guadeloupe

Un élève du LPO Baimbridge situé sur la commune des Abymes en Guadeloupe a été sauvagement agressé mardi, vers 17h30, et est décédé des suites de ses blessures.

Agé de 15 ans, Yohann, qui était élève de seconde a reçu plusieurs coups de couteau alors qu’il attendait, près du lycée, le bus pour rejoindre son domicile à Saint-François.

Quatre pelotons de gendarmerie nationale arriveront dans les prochains jours en Guadeloupe selon le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Les agresseurs, au nombre de deux selon certains témoins, auraient pris à partie un groupe d’élèves qui attendaient le bus. Celui ou ceux qui ont porté les coups de couteau à Yohann voulaient s’emparer de son portable.

Des élus, notamment Ary Chalus, président de la Région Guadeloupe et les maires des Abymes et de Saint-François, se sont rendu sur les lieux du drame. Mercredi aux environs de 11h00 les élèves du lycée Baimbridge ont manifesté aux abords de l’établissement et sur les lieux où a été agressé le jeune lycéen.

Le préfet Jacques Billant a fait part de sa grande émotion et « condamne l’agression mortelle dont a été victime le jeune Yohann ». Jacques Billant assure que tous les moyens sont mis en œuvre pour rechercher « le ou les auteurs de cet acte inacceptable ». Le représentant de l’Etat estime que cet acte renforce sa volonté pour « engager avec tous les élus une mobilisation collective dans la lutte contre la délinquance en Guadeloupe ».

Envoi de quatre pelotons de gendarmerie mobile en Guadeloupe

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve et la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, dans un communiqué conjoint « expriment leur vive émotion » suite à cette agression. L’enquête, menée par la direction interrégionale de la police judiciaire sous la direction du procureur de la République de Pointe-à-Pitre, devra selon les deux ministres « permettre d’établir les circonstances exactes de ce drame, d’interpeller au plus vite le ou les auteurs et de les remettre à la justice ».

Par ailleurs, le ministre Bernard Cazeneuve annonce l’envoi « immédiat de quatre pelotons de gendarmerie mobile supplémentaires, soit 70 gendarmes, qui arriveront en Guadeloupe dans les tout prochains jours ». Le ministre de l’Intérieur fait savoir que du 1er au 3 octobre 2016 il sera en Guadeloupe dans le cadre d’un déplacement dans la Caraïbe et qu’il se rendra aussi en Martinique et en Guyane.

Photo illustration Une : L’enquête doit permettre d’établir les causes de cet acte et interpeller au plus vite le ou les auteurs pour les remettre à la justice.

Octavi de Lloà

Commenter avec votre compte Facebook
Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà septembre 14, 2016 18:00

Les dernières infos

Suite...