Déplacement du garde des Sceaux Jean-Jacques URVOAS à Saint-Martin : ” Je ne suis pas venu avec une hotte pleine de cadeaux “

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 2 Juil 2016 00:57

Déplacement du garde des Sceaux Jean-Jacques URVOAS à Saint-Martin : ” Je ne suis pas venu avec une hotte pleine de cadeaux “

Arrivé en fin de matinée à Saint-Martin en provenance de la Martinique, le ministre de la Justice Jean-Jacques URVOAS a rencontré durant une heure l’ensemble des représentants du TGI de Saint-Martin dont les magistrats après avoir assisté à la présentation du chantier d’extension du palais de justice dans les locaux de l’ancienne bibliothèque territoriale.

Avant la signature de la convention prévue dans l’après-midi en préfecture, il a accordé aux journalistes dans la salle du tribunal quelques minutes afin de répondre à leurs questions. “Cette première réunion a permis de comprendre quelles étaient les difficultés auxquelles les magistrats étaient confrontés ici à Saint-Martin et de voir quels moyens et outils techniques pouvaient être apportés”, a t-il commenté tout en soulignant qu’il n’était pas venu “avec une hotte pleine de cadeaux”.

Le Garde des Sceaux aura bien essayé de comprendre l’importance et la nécessité “d’affiner les outils juridiques” pour faire référence aux difficultés de coopération avec la partie hollandaise et d’avouer à demi-mot “qu’il faut des outils bilatéraux”.
Il est évident que lors des échanges avec les magistrats, le ministre à probablement du comprendre une partie de la problématique de la difficulté majeure des deux systèmes juridiques et des problèmes liés à la particularité unique de l’île de Saint-Martin / Sint Maarten et cette frontière ouverte sans oublier la barrière de la langue souvent synonyme de complexité administrative à Paris.

Enfin, le Garde des sceaux signera en milieu d’après-midi la convention permettant la détention, ou plutôt, “la rétention” pour une durée maximum de 3 jours à Saint-Martin des individus mis en cause dans des affaires de délinquance et ce, dans l’attente de leur présentation devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate.

Il faut noter que Mr Jean-Jacques URVOAS est le premier Garde des Sceaux à effectuer une visite officielle sur notre territoire. Il est vrai qu’en mai 2015 Christiane Taubira avait foulé notre sol dans le cadre du déplacement présidentiel de François Hollande.
Petite (ou grande ?) entorse au protocole lorsque le vice procureur Flavien Noailles alors en poste, avait invité cette dernière à visiter le palais de justice en fin de journée juste avant le diner présidentiel dans un restaurant du front de mer de Marigot. Ceci n’avait pas en effet été prévu dans le programme officiel et n’avait pas semblé être du gout de madame Taubira.

L’agence locale d’architecture A2 Studio s’est vu confié la mission de maitrise d’œuvre pour la réalisation de cette opération. Contactée en fin de journée, nous avons pu échanger quelques informations sur la durée et les détails des travaux. ” Le projet d’extension du palais de justice dans la bibliothèque municipale attenante, matérialise la chambre détachée du tribunal de grande instance. Cette réhabilitation des locaux permettra d’offrir notamment une salle d’audience supplémentaire ainsi qu’une zone gardée sécurisée. Les travaux devraient commencer à la rentrée pour une durée de 12 mois. ” nous ont confié Jeanne Salomé, Architecte DPLG et Philippe Fricker, Architecte d’intérieur.

Le ministre décollera de Saint-Martin Dimanche pour rejoindre la Guadeloupe avant de repartir vers Paris rejoindre son ministère. La visite des deux prisons de Basse-Terre et Baie Mahault est prévue mais nous n’avons pas eu d’autres précisions sur son séjour en Guadeloupe.

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 2 Juil 2016 00:57