SXMINFO à 6 ans ? et oui.. et alors ?….

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE juin 15, 2016 13:33

SXMINFO à 6 ans ? et oui.. et alors ?….

PUB

Soyons franc, ce sixième anniversaire de SXMINFO va passer probablement inaperçu. Pourtant, avec les travers de la communication 2.0 on devrait être heureux d’être encore en vie et de fêter justement et dans le bruit 6 années de travail, de galères et souvent, il faut le reconnaitre, de bonheur.

La première version - fin 2010

La première version – fin 2010

Créateur et animateur sur le temps de vie qui m’est accordé de “mon propre média”, je suis un peu fier quand même d’être à même à vous écrire en direct encore et encore malgré les embuches et difficultés rencontrées ces six dernières années.

Né le 15 juin 2010 sur le coin d’un bureau bercé entre le malentendu de la TGCA et l’envie d’en découdre avec nos politiciens, SXMINFO n’avait pas prévu de devenir un média numérique aussi populaire.
En effet, le lecteur s’y retrouve largement, la fréquentation s’emballe, dépasse bien des espoirs et SXMINFO début 2012 est pleinement intégré dans le paysage médiatique saint-martinois.

La ligne éditoriale est corrosive, les sources sont prolixes à livrer le croustillant et la grogne populaire y trouve largement de quoi satisfaire son désir de tribune libre tant la période se durcit économiquement et politiquement… quoiqu’il reste de mise de s’y aventurer en usant de pseudo divers et variés.

La version 2 de SXMINFO en décembre 2011

La version 2 de SXMINFO en décembre 2011

2012, une année charnière pour cet outil qui prône l’information libre…

Les élections sont là et comme toujours les médias éveillent les fantasmes les plus cocasses autour de celui qui a la chance d’en piloter un : tel canard roule pour untel, tel média a été acheté par truc et tel autre n’existe que pour “flinguer” machin.

Si nous concernant, ces aspects terre à terre relèvent du délire collectif, il n’en reste pas moins qu’il est effectif que les médias, surtout s’ils sont lus, influent évidemment sur le cours de la vie des politiques et autres figures et c’est encore plus vrai lorsque dans notre micro-société.

Évidemment, comme il nous est encore régulièrement donné de l’entendre, pour tous ceux qui exposent leur vie ou la soumettent aux urnes, il serait bien plus pratique d’avoir localement cette presse dite strictement objective : “Je ne comprends pas ces pseudo-journalistes qui fouillent partout et donnent leur opinion sur tout… un journaliste, ça ne doit pas être juste objectif !” ou encore de la bouche d’une élue d’un autre temps et au demeurant très sympa “il faudrait peut être vérifier le pedigree des journalistes avant de les autoriser sur le territoire”.

Certes, nous pourrions nous contenter de vous dire qu’aujourd’hui il fait beau, que de nouveaux trous sont apparus sur tel ou tel axe routier ou que la cérémonie organisée par l’association “truc”, la collectivité ou la préfecture était vraiment formidable.

Mais… ce serait occulter toute une part de ce métier de journaliste et qui relève de l’opinion, de l’analyse et de la prise de positions, et sous estimer l’attente des lecteurs. SXMINFO se nourrit effectivement de ce qui compose notre quotidien mais aime à trouver les chemins de traverses qui, et ceci est peut être présomptueux, éclairent certaines réalités que d’autres aimeraient voir enfouies. C’est évidemment chaque fois sans doute très impactant puisque nous sommes nous résidents saint-martinois et donc bien plus proches du sommet des pyramides politiques, administratives ou économiques que sur des territoires à la population large et aux amortisseurs multiples.

En fait, cela étant dit, je confirme encore ici pour ceux qui n’écoutent pas, n’étant pas “journaliste”, il est fort probable que ceci explique cela sur le fond et parfois la pertinence du média où j’oserai dire, sur le coté “imprévisible” du média.

La magnifique version 3 sous joomla, développé par Matt et Sandra en 2012

La magnifique version 3 sous joomla, développé par Matt et Sandra en 2012

2013… SXMINFO ajuste le Cap

2013 est une autre année importante pour SXMINFO. Le changement de ligne éditoriale au 01 Avril 2013 se produit alors que la pression extérieure commence à prendre corps. SXMINFO dérange, SXMINFO ne veut pas se taire, SXMINFO est lu et tout le monde n’y trouve pas satisfaction, on intimide, on hausse le ton, on joue dans le subliminal… De plus, en interne, SXMINFO, c’est un véritable sacerdoce, un outil prenant, épuisant, un enfant qui a toujours faim : pas d’heure de bouclage comme pour les confrères de la presse papier mais une obligation de présence 7/7 et quasiment 24/24, l’ensemble assumé par un seul homme, moi même, jusqu’à cette date.

Mon ami Igor va prendre le relais qui se fait en douceur, dans le respect de l’existant mais avec l’envie d’une mutation, d’une certaine structuration et d’un renforcement de l’équipe. Un peu plus d’un an plus tard, l’outil est toujours là, moi aussi, les développements web ont été nombreux, mais la morosité économique ne permet pas d’atteindre les objectifs pourtant raisonnables. Néanmoins, des annonceurs fidèles, généralement des piliers de l’économie saint-martinoise permettent à la petite équipe d’SXMINFO de poursuivre l’engagement, de continuer à informer, phosphorer, éclairer.

2014… 2015…

Dans les coulisses de notre activité, beaucoup de choses qui ne transparaissent pas toujours : les tentatives de Hacking, les missives des corbeaux et les procédures diverses… Il faut dire que SXMINFO s’expose : les personnes qui ont la chance d’animer les colonnes ou de porter les évolutions techniques, en fonction de leurs disponibilités et des aléas locaux, sont connues de tous et ont un passé local avéré. Pas de doute non plus sur le fait que d’aucuns leur proposeraient volontiers un avenir court et lointain ou local et muselé.

Pourtant, nous vous devons un peu plus que ces phrases alambiquées et un peu opaques. Comme vous le savez sans doute, ma volonté a toujours été d’ouvrir les colonnes du média à d’autres contributeurs même si rares sont ceux qui osent localement porter une signature en bas d’éditoriaux ou de billets. Les conditions générales d’utilisation sont claires sur ce point, la contribution est “more than welcome” dès lors que le rédacteur est identifié et qu’il porte la pleine responsabilité de ses écrits ce qui à souvent créer de la polémique entre Igor et moi même. D’accord sur le fond, pas sur la forme, Igor et moi même n’avons décidément pas la même vision des choses et vient le moment où la reprise du média est nécéssaire pour sauver de nouveau des bonnes âmes en quête d’oubli administratif, politique et technique, laisser Igor respirer et reprendre ma place que je n’ai pas réussi à quitter.

La version actuelle de SXMINFO. C'est en fait la version 5 du média. La version intermédiaire 4 ayant été utilisé à migrer depuis la plateforme Joomla.

La version actuelle de SXMINFO. C’est en fait la version 5 du média. La version intermédiaire 4 ayant été utilisé à migrer depuis la plateforme Joomla.

2016, on garde le cap… Quel Cap ?

En début d’année 2016, c’est Anne, venue de la normandie de notre beau pays et sortant toute fraiche d’une école ou l’on apprend que le journaliste ne doit pas déborder sur ces émotions, découvre notre magnifique île au comportement complexe et atypique. Après la découverte du grossier personnage que je peut être à mes heures perdues, elle a tentée de trouver une place en vain auprès de moi. Dubitatif sur le choix fait, il faut reconnaitre que quelque chose à “merdé” puisque trois petits mois après, me voila de retour à la case départ… De nouveau pratiquement seul aux commandes de l’appareil avec en co-pilote Claude C., cherchant seulement à économiser le précieux carburant en attendant les élections locales et nationales de 2017 histoire de vérifier quelques détails sur la position de SXMINFO dans le paysage saint-martinois et si le plan de vol est bon !
Pourtant, croyez moi, mon copilote et partenaire Claude C. subissant mes changement de cap sans que j’en avertisse la tour de contrôle l’agace ! Il sait aussi que je suis un electron libre et que travailler avec moi est complexe mais l’accepte, ce qui me touche et m’empêche parfois d’aller trop loin.

Bon, cela suffit de chialer… C’est un beau jour, ne le gâchons pas ! Résumons un peu tout ce beau discours… Loin de moi l’idée de modifier ce que l’on ne peut pas changer et encore moins de croire à la science infuse voir même de croire tout simplement que mon rôle citoyen associé à la puissance du web pouvait changer, même un peu, les choses. Il faut dire que la peau des idéaux est dure, que l’on soit d’ici ou d’ailleurs, seul les mots restent, même quand ils ne servent à rien.

Reste enfin l’espoir de croiser localement ou ailleurs des esprits suffisamment éclairé pour reprendre le travail commencé et surtout éviter de se taire à jamais. Une septième année à commencée, les dés sont jetés…

SXMINFO à 6 ans ? et oui.. et alors ?….

A la base, développé avec le CMS WordPress, plusieurs versions techniques vont accompagner le média dont une gracieuse contribution de deux Geeks locaux en 2012, Matt et Sandra, sur une plateforme joomla qui ne va pas cependant correspondre au besoin de souplesse qu’un média moderne puisse espérer et va laisser place de nouveau au moteur WordPress en 2013.

imgresCe qui fait surtout la particularité de SXMINFO est le référencement de celui-ci sur les moteurs de recherche et bien évidement l’indexation en temps réel dans Google Actualités comme nos confrères France Antilles et depuis peu, CCN (Caraib Créole News).

Les articles publiés sont ainsi référencés en temps réels et souvent présents au coté des gros médias nationaux dans les rubriques de l’actualité internationale, nationale, régionale sans oublier locale, SXMINFO étant le seul média numérique à disposer de ce référencement sur les îles du nord.

Pour autant, il est toujours complexe de convaincre les annonceurs que l’avenir est sur la toile, surtout quand ceux-ci sont des maillons économique de notre île, le tourisme.  Ceci étant un autre débat, je vous l’accorde…

SXM-6-ans-web

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE juin 15, 2016 13:33

Les dernières infos

Suite...