Pêche au gros : Le Billfish Tournament 2016 est lancé

Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà juin 7, 2016 16:06

Pêche au gros : Le Billfish Tournament 2016 est lancé

Les organisateurs du Saint-Martin Billfish Tournament 2016 ont présenté à la presse, ce mardi matin, la 18e édition du genre qui se déroulera du 15 au 18 juin.

A bord du bateau de Christophe Franchet, le marin avec casquette et lunettes a battu le record du plus gros marlin, qui datait de juin 2002 avec un poids de 781 livres. Le marlin qu'il a pêchéŽ pesait 809 livres.

A bord du bateau de Christophe Franchet, le marin avec casquette et lunettes a battu le record du plus gros marlin, qui datait de juin 2002 avec un poids de 781 livres. Le marlin qu’il avait pêchéŽ pesait 809 livres.

Un tournoi toujours aussi richement doté et qui comporte quelques nouveautés, notamment la suppression du jour de repos, la mise en place de stands culinaire et l’utilisation d’un nouveau type d’hameçon.

Laurent Petit, président du Saint-Martin Sport Fishing, Chantal Vernusse de la société Calypso Event, qui gère l’organisation du Billfish, et Nicole Piper, chargée des stands culinaires, entouré des sponsors, ont donné les détails de cet événement qui devient incontournable.

Le jour de pause passe à la trappe car les bateaux sont de plus en plus gros et confortables, mais pas seulement, puisque l’aspect financier est important, « cela nous aide aussi pour le budget et c’est plus facile pour les bateaux qui viennent de l’étranger, ça leur fait un jour en moins pour les dépenses prévues pour le tournoi », selon Laurent Petit.

L’hameçon circulaire, l’hameçon de l’avenir ?

Autre nouveauté, les organisateurs suivent la tendance des tournois, qui se déroulent aux Etats-Unis et dans certains endroits de la Caraïbe, en encourageant l’utilisation des hameçons circulaires qui, grâce à leur forme, endommagent moins le poisson, qu’un hameçon traditionnel, lorsqu’il doit être relâché.

Aussi, pour expliquer le fonctionnement et l’utilisation de cet hameçon, une conférence sera donnée par le pêcheur et journaliste américain Peter B. Wright le mercredi 15 juin entre 16h30 et 17h30 au restaurant O Plongeoir, juste avant les inscriptions et le captain briefing.

La grande innovation de l’édition 2016 a été d’installer des stands culinaires, « toujours dans un souci de donner de la popularité à cet événement », en mettant en place « dix stands culinaires de recettes traditionnelles axées autour des produits de la mer, mais aussi de la viande », affirme le président du Saint-Martin Sport Fishing.

Des catégories de prix pour tous

Côté dotation, trois prix seront décernés pour le plus gros poisson pêché, le prix record « et ensuite on a fait une sorte de challenge qui comprendra un prix quotidien pour le bateau qui relâche un marlin bleu et un marlin blanc ». Le plus gros thon, le plus gros wahoo et la plus grosse dorade pêchés durant le tournoi récompenseront le bateau, aussi bien en numéraire qu’en cadeaux de toutes sortes.

Par ailleurs, les challenges qui ont eu lieu les années précédentes et qui récompensent celui qui accumulera le plus grand nombre de points grâce au marlin bleu, ou au marlin blanc, sont renouvelés.

Le partenaire en carburant offrira 1000 litres au 1er prix, 750 litres au 2e prix et 500 litres pour le 3e. Les bateaux qui auront pêché le plus gros thon, dorade et wahoo se verront doté de 250 litres de carburant.

De gauche à droite : Christian Papaliolios, président de la société DP (sponsor), Natalia Ayala, société DP, Nicole Piper, Laurent Petit, Chantal Vernusse et Fabrice Perry, de la société ITS (sponsor).

De gauche à droite : Christian Papaliolios, président de la société DP (sponsor), Natalia Ayala, société DP, Nicole Piper, Laurent Petit, Chantal Vernusse et Fabrice Perry, de la société ITS (sponsor).

Un tournoi qualificatif pour le championnat du monde

Entre vingt-cinq et trente bateaux sont attendus à la marina Fort Louis, en provenance de Curaçao, Trinidad, Martinique, Guadeloupe, Saint-Barthélemy, Saint-John, Saint-Croix, Virgin Gorda, sans compter une quinzaine d’unités de Saint-Martin, ce qui devrait représenter entre 120 et 150 participants.

Le tournoi est qualificatif pour le championnat du monde de pêche au gros qui se déroulera, pour la 3e année consécutive, au Costa Rica au mois d’avril 2107. Parmi tous les participants au championnat du monde, Saint-Martin est le seul tournoi français qualificatif et le seul représentant de la France.

Des pêcheurs gâtés

Le record de Saint-Martin est toujours détenu par le bateau Cassinoha de Christophe Franchet avec un marlin de 809 livres pêché en 2010. Celui qui battra le record se verra attribuer un bateau Contender d’une valeur de 100 000 US$, sans compter les autres prix qui lui seront attribués.

Le budget global du Saint-Martin Billfish Tournament 2016 s’élève à 60 000 € et le montant global des prix, attribués aux vainqueurs des différents catégories, est d’environ 140 000 US$, ce qui fait dire à Laurent Petit, « on les gâte nos pêcheurs. On est l’un des tournois de la Caraïbe qui offre le plus aux pêcheurs ».

Il ne reste plus qu’à espérer, que cette année, le poisson soit au rendez-vous…

Photo illustration Une : Laurent Petit, président du Saint-Martin Sport Fishing et Chantal Vernusse, de la société Calypso Event, ont présenté le programme de la 18e édition du Saint-Martin Billfish Tournament.

Octavi de Lloà

 

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà juin 7, 2016 16:06
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*