Louis Mussington présente ses voeux

Autre
Par Autre janvier 28, 2016 14:42

Louis Mussington présente ses voeux

Présentation de mes VŒUX 2016

Nous sommes à l’aube de la Nouvelle Anne 2016, et je profite de cette occasion pour souhaiter à toute la population, les meilleurs vœux de santé, de bonheur, de paix de justice et de prospérité.

Nous avons une pensée émue pour tous ceux qui souffrent et tous ceux qui sont dans la pauvreté.

Nous avons également, une pensée particulière pour toutes ces personnes qui militent bénévolement au sein de différentes associations, afin d’apporter le réconfort et l’assistance nécessaire à ceux qui sont dans le besoin. Comment oublier le corps enseignant, le corps médical, les sapeurs- pompiers et la gendarmerie qui mènent un combat sans relâche pour assurer la sécurité des biens et des personnes.

Le constat évident, c’est que 2015 a été une année éprouvante :- un taux de chômage record, une économie asphyxiée, générant le désespoir et la dégradation morale, la flambée de l’insécurité et de la violence qui atteint son apogée.

A ce sombre tableau que nous venons de brosser s’ajoutent, le manque flagrant de vision et de courage politique pour aborder de manière responsable et décisive la question de la modification de la loi organique, l’urgente nécessité de réorganiser les services de l’Etat à Saint-Martin, la signature d’une convention avec l’Etat afin de fixer le cap dans le domaine de l’éducation à Saint-Martin, le traitement du dossier des 50 pas géométriques, un PLU mal élaboré et mal explicité provoquant la colère de la population.

En dépit de ce climat morose, nous avons raison de garder espoir. Le Président de la République F. Hollande a bien fixé le cap lorsqu’il a précisé dans ses vœux : »2015 a été une de souffrance, faisons de 2016 une année de vaillance et d’espérance. »

J’annonce ici que 2016 sera une année déterminante pour préparer les victoires en 2017 et d’emmener les changements tant attendus pour une population qui doute, désespère et se décourage.

Que chacun ait en 2016 la patience et la détermination pour apporter les réformes et les modifications nécessaires en 2017.

  • Apporter des modifications à la loi Organique est à mon sens une urgente nécessité. Notre Collectivité doit être dotée de plus d’autonomie politique afin de permettre aux décideurs de prendre les mesures spécifiques justifiées pour les nécessités locales conformément aux dispositions de l’article 74 de la Constitution Française.

Dans le cadre des modifications de la loi, il est tout aussi impératif de modifier l’architecture institutionnelle. La séparation des pouvoirs doit être admise. Le conseil exécutif doit être séparé de l’assemblée délibérante. Ces dispositifs sont nécessaires afin de favoriser la pleine maitrise du développement économique, culturel et social.

Pour sortir notre pays Saint-Martin du creux de la vague, il faut sans nul doute, faire du redémarrage de l’investissement une priorité majeure, tout en faisant preuve de lucidité et de réalisme dans la stratégie de développement économique préconisée. Il n’est pas à mon sens concevable de vendre le front de mer au plus offrant.

Notre situation sociale est dramatique, beaucoup de nos gamins vivent une misère sociale, intellectuelle et culturelle.

Nous avons une obligation morale de continuer à développer un plan massif de formation, à l’image de ce que préconise le Président de la République, et ceci de manière à renforcer l’employabilité de nos jeunes. Faire reculer les incivilités dans une communauté, passe inévitablement par des actions concrètes en faveur de l’emploi. Des actions de formation dans le domaine de l’enseignement, de la santé et de la fonction publique sont nécessaires voire indispensables sur notre territoire. A cet effet, il convient de rappeler que le Président de la République lors de son passage à St Martin le 8 mai 2015, a insisté fortement sur le fait que notre Collectivité dispose de l’autonomie et par voie de conséquence, nous devons l ’assumer. Quand- est- ce que nos décideurs décideront de décider, DES ACTIONS A MENER DANS CE SENS ?

Nous concluons nos propos en évoquant brièvement deux situations qui nous préoccupent beaucoup en ce moment. Faut-il rappeler qu’à St Martin nous sommes dans un Etat de droit et non pas dans une République bananière. De ce fait, nous estimons que les lois et réglementations en vigueur sur notre territoire, doivent être respectées scrupuleusement. Comment tolérer cette occupation illégale de la plage de Grand Case en violation de l’arrêté territorial de 2010 ? Pourquoi la problématique du sous-effectif qui se pose avec acuité au Centre de Secours de St Martin, mettant en péril la sécurité des biens et des personnes,  n’ est pas examinée de manière approfondie par les autorités compétentes ? A l’heure où nous vous parlons, notre Centre n’est pas en mesure de gérer trois demandes de secours simultanément, conformément aux dispositions réglementaires en vigueur. Nous qualifions cette situation d’ inacceptable et nous exigeons qu’elle soit réglée dans les meilleurs délais..

En dernier, nous vous invitons en 2016 à vous rapprocher d’une formation politique qui est très proche de vos préoccupations et plus attentive à vos difficultés.

Bonne année 2016 à tous.

Louis Mussington ancien conseiller territorial

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre janvier 28, 2016 14:42
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. Sxminfo SaintMartin sur Facebook janvier 28, 15:42

    Une erreur dans le communiqué… d’habitude on ne corrige en aucun cas les communiqués, mais la, bon.. on l’a fait…

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*