Les Antilles-Guyane concernés par une épidémie de Zika

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey janvier 16, 2016 17:23

Les Antilles-Guyane concernés par une épidémie de Zika


Un premier cas de Zika vient d’être confirmé à Saint-Martin par l’Agence Régionale de Santé et le Ministère de la Santé. La Martinique et la Guyane viennent dépasser le seuil épidémique. Toutes les Antilles sont concernés et beaucoup de cas restent encore suspects.

Après plusieurs suspicions, le seuil épidémique de Zika a bel et bien été dépassé en Martinique et en Guyane d’après l’Agence régionale de Santé et le Ministère de la santé. 47 cas autochtones ont été confirmés en Martinique, 610 cas sont cliniquement évocateurs ; 15 cas autochtones ont été confirmés en Guyane. Saint-Martin est également concerné puisqu’un cas vient d’être confirmé. Plusieurs cas suspects sont en cours d’investigation en Guadeloupe et à Saint-Barthélemy, bien qu’aucun cas n’ait été confirmé.

Douze autres zones sont touchées par cette épidémie : Porto Rico, le Brésil, la Colombie, le Salvador, le Guatemala, Haïti, le Honduras, le Mexique, le Panama, le Paraguay, le Suriname et le Venezuela.

Rappelons que le virus Zika se transmet par piqûre du moustique tigre et que les symptômes sont assez semblables à ceux de la grippe : fièvre, maux de tête, courbature et parfois même des éruptions cutanées. Les femmes enceintes doivent particulièrement être vigilantes et consulter rapidement en cas de doute.

Le ministère de la santé a présenté sur son site une liste de conseils pour lutter contre le développement de l’épidémie : la destruction des larves et foyers de reproduction des moustiques, des conseils vestimentaires et les accessoires à utiliser pour se protéger entre autre.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey janvier 16, 2016 17:23
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire