Nouvel An : un réveillon placé sous très haute sécurité à Paris, festivités de Bruxelles annulés

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 31, 2015 08:13

Nouvel An : un réveillon placé sous très haute sécurité à Paris, festivités de Bruxelles annulés

Le dispositif de surveillance des festivités du Nouvel An a été considérablement renforcé en raison de la menace terroriste et de l’état d’urgence.

Le réveillon 2015 est placé sous haute sécurité en raison de la menace terroriste et de l’état d’urgence. A Paris, le dispositif policier dévoilé mercredi 30 décembre par le préfet de police de Paris, Michel Cadot, a été considérablement renforcé.

Ce sont plus de 11.000 agents, gendarmes, policiers, militaires, pompiers et secouristes qui seront mobilisés dans l’agglomération parisienne la nuit du Nouvel An, soit 2.000 fonctionnaires supplémentaires par rapport à 2014. Au total, environ 80% des effectifs de la police parisienne seront à leur poste jeudi soir, rappelle “Le Parisien”. Une soixantaine d’agents de la Ville de Paris ainsi qu’une centaine d’agents de la RATP et de la SNCF sont également affectés à la sécurisation des transports.

La traditionnelle célébration du Nouvel An sur les Champs-Elysées a été maintenue, mais la capitale française sera privée en revanche de feu d’artifice, une “question de décence” selon l’entourage de la maire Anne Hidalgo. Lors de l’édition 2015, près de 650 000 personnes s’étaient rassemblées autour de l’Arc de Triomphe et de la célèbre avenue.

Nous ne pouvions pas ne rien faire […] Après ce que notre ville a vécu, nous devons envoyer au monde un signal : ‘Paris est debout’, avait indiqué Anne Hidalgo, dans une interview au “Journal du Dimanche”.

Au sujet de la menace terroriste pour le soir du réveillon, le préfet de police Michel Cadot se veut néanmoins rassurant.

Il n’y a pas d’élément nouveau spécifique à l’agglomération parisienne ou notre capitale dont nous ayons connaissance”, a-t-il tempéré.

En outre, le dispositif de sécurité mise en place par la préfecture de Paris rappelle que “la vente et l’utilisation des artifices et des produits combustibles au détail” sont interdits dans plusieurs secteurs sensibles de la capitale. Les accès à plusieurs stations métro/RER vont être fermés entre 22h30 et 1h30 dans les secteurs autour de la Tour Eiffel, du Champs de Mars et des Champs-Elysées.

Sur l’ensemble du territoire français, 60.000 agents assureront la sécurité pour la nuit de la Saint-Sylvestre. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve va superviser directement le dispositif national. D’autres grandes villes françaises sont également concernées par des mesures de sécurité particulières pour le réveillon 2016. A Strasbourg, la ville a décidé notamment de retirer les vitres de tous les abribus de l’agglomération et invité les habitants à ne pas laisser leurs poubelles dans la rue.

Le feu d’artifice et les festivités de Bruxelles sont annulés

Alors que le niveau d’alerte terroriste dans tout le pays est à 3 sur une échelle qui compte 4 niveaux et que des perquisitions ont encore eu lieu ce mercredi à Bruxelles, tout le monde attendait la décision du Bourgmestre Yvan Mayeur (PS) quant au sort réservé aux festivités de fin d’années à Bruxelles. Y compris le feu d’artifice de la place De Brouckère.

Cette décision, c’est le bourgmestre de Bruxelles, et lui seul, qui devait la prendre. Un choix difficile, puisque 50 000 personnes au moins étaient attendues jeudi soir pour la Saint Sylvestre. Avec des implications économiques importantes pour le secteur de l’Horeca qui redoutait des vagues d’annulation si les festivités étaient annulées. Des impératifs que le pouvoir communal ont mis en balance avec la responsabilité publique d’exposer les touristes à un risque d’attentat.

Télécharger (PDF, 4.47MB)

Commenter avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 31, 2015 08:13
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. Roberto Gelez sur Facebook décembre 31, 08:20

    maintenant la population n’est plus tranquille ! les loups sont dans la bergerie !

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*