MISE À JOUR – Le professeur a inventé son agression par un homme invoquant Daech

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 14, 2015 06:28

MISE À JOUR – Le professeur a inventé son agression par un homme invoquant Daech

Mise à jour. Le professeur d’Aubervilliers a assuré s’être fait agressé par un homme revendiquant l’attaque au nom de Daech. Il a ensuite avoué inventé cette agression et s’être auto-mutilé. Il est actuellement entendu pour tenter de s’expliquer. Les politiques, en particulier Najat Vallaud-Belkacem, avaient vivement réagi à cette attaque et le groupe jihadistes s’en était même félicité.

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête sur l’agression lundi matin au cutter dans sa classe à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) d’un enseignant par un homme qui a invoqué le groupe jihadiste Etat islamique, a-t-on appris de sources judiciaires.

La vie de l’enseignant n’est pas en danger et l’agresseur est actuellement recherché, a-t-on précisé de source policière, confirmant une information de la chaîne de télévision TF1. L’instituteur a été poignardé au flanc et à la gorge vers 7h10 au moment où il préparait sa classe dans l’école Jean-Perrin d’Aubervilliers, selon une source policière.

L’agresseur, en tenue de peintre, ganté et cagoulé, chaussures militaires de type rangers aux pieds, serait arrivé sans armes et se serait saisi d’un objet coupant de type cutter qui se trouvait dans la salle de classe, a-t-on expliqué de même source.

La section antiterroriste du parquet de Paris et la section antiterroriste de la Brigade criminelle ont été chargé de l’enquête, ouverte pour tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste.

Sources : Agences

Commenter avec votre compte Facebook
F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 14, 2015 06:28