MALI : Le groupe djihadiste Al-Mourabitoune revendique l’Attentat à l’Hôtel Radisson de Bamako

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 20, 2015 21:38

MALI : Le groupe djihadiste Al-Mourabitoune revendique l’Attentat  à l’Hôtel Radisson de Bamako

La prise d’otage qui a eu lieu à l’hôtel Radisson de Bamako aurait fait au moins 21 morts parmi les clients et employés et 3 autres parmi les assaillants.

Des étrangers d’au moins 14 nationalités faisaient partie des quelque 140 clients de l’hôtel Radisson Blu, selon le ministère de la Sécurité intérieure et les autorités du Mali ou employeurs des pays concernés.

Étaient présents des ressortissants d’Algérie, d’Allemagne, de Belgique, du Canada, de Chine, de Côte-d’ivoire, d’Espagne, des États-Unis, de France, d’Inde, du Maroc, de Russie, du Sénégal et de Turquie.

Air France, qui a annulé tous ses vols à partir et à destination de Bamako, faisait état de 12 employés (deux pilotes et dix personnels navigants) logés dans l’établissement et qui ont été mis “ en lieu sûr, en début d’après-midi.

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré en début de soirée sur TF1 qu’aucun Français ne figurait parmi les victimes.

Le groupe djihadiste Al-Mourabitoune de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar a revendiqué la prise d’otages, selon un document sonore diffusé en soirée par la chaîne qatarie Al-Jazira. ” Nous les Mourabitoune, avec la participation de nos frères (…) d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), revendiquons l’opération de prise d’otages à l’hôtel Radisson “, indique la voix d’un homme dans ce bref extrait diffusé par la chaîne basée à Doha.

Plus tôt dans la journée, François Hollande avait pris la parole pour affirmer que la France était ” disponible “ au près de l’ami malien auquel il renouvelle ” toute notre solidarité et tout notre soutien “. ” Nous devons encore une fois tenir bon ” face à ” cette présence barbare “. ” Il y a des touristes et des responsables d’entreprises de nombreuses nationalités “, a alors déclaré le chef de l’État sans donner plus de précisions.

Un numéro d’urgence est disponible auprès du ministère des Affaires étrangères à Paris : +33 (0)1 45 50 34 60

Le gouvernement malien a annoncé avoir décrété un deuil national de trois jours et l’état d’urgence pour 10 jours à compter de vendredi minuit.

Avec Agences

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 20, 2015 21:38
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. mehdi mountather novembre 21, 06:36

    Aux kamikazes de satan Daech Boko Haram Al-Mourabitoune les chiens de l’enfer de poser leurs armes aujourd’hui pour éviter la vengeance d’ALLAH par un cataclysme pire que le tsunami de Japon ouragan pire que Cathrina ou un astéroïde pour éviter un fort séisme Blida Boumerdes Alger les villes des fondateurs de Gia début de ce terrorisme si la fin du monde vendredi 27.11.2015 aux non musulmans de se convertir a l’islam pour éviter l’enfer l’islam religion d’ALLAH pour les êtres humains pas pour les terroristes.

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*